Immo Palast

Blog personnel sur l'immobilier français

Ce qu’il faut savoir pour pouvoir faire construire sa maison

Faire construire sa maison est un rêve qui anime bien des foyers. Pourtant, se lancer dans la construction neuve est loin d’être une mince affaire. Ce projet entraîne des tâches particulièrement prenantes et requiert de connaître la base de la construction. Aussi, si pour beaucoup d’entre nous le fait de faire construire sa maison est un rêve qui devient réalité, cela peut rapidement se transformer en cauchemar si les étapes incontournables à ce type de travaux ne sont pas respectées. Dans cette mesure, avant de se lancer dans un projet de construction de maison, il est plus qu’indispensable d’être extrêmement bien informé pour que tout se déroule dans les meilleures conditions.

Bien se préparer en terme de budget

Le projet de faire construire une maison neuve entraîne un investissement conséquent, tant sur le plan personnel que sur le plan financier. Dans cette mesure, avant même de se lancer dans les étapes de la réalisation des travaux, il est important de bien se préparer en terme de budget. Effectivement, faire construire ne se limite pas au coût du terrain et de la maison finie. Les outils, les taxes, les travaux, les retards, les frais cachés, etc. le budget d’une construction peut exploser. La meilleure manière de pouvoir s’y retrouver est de faire appel aux services d’un professionnel pour établir un devis prévisionnel.

En tant que « prévisionnel », ce devis peut encore augmenter ou, dans de rare cas, diminuer. Quoi qu’il en soit, vous avez une idée du coût de votre projet. Si vous disposez de la somme requise, vous pouvez vous lancer en toute tranquillité dans les travaux. Dans le cas où vous n’avez pas le montant nécessaire, vous avez la possibilité de souscrire à un crédit immobilier. Ce dernier est une solution qui vous permettra de réaliser votre projet en vous fournissant le financement dont vous avez besoin. Cependant, afin de profiter des meilleures offres ainsi que du type de prêt le mieux adapté à vos besoins, veillez à consulter des comparateurs de prix et à bien vous renseigner avant de vous engager.

Élaborer un plan de construction

Élaborer un plan de construction est une démarche essentielle avant de prétendre à un projet de construction de maison. En effet, votre projet prend forme à partir du plan de construction de votre future habitation. Pour ce faire, vous pouvez faire appel à un architecte pour dresser ensemble le plan de maison de votre choix et bénéficier de toutes les personnalisations possibles. Dans la mesure où votre future résidence ne dépasse pas 170 m², vous pouvez élaborer vous-même votre plan de construction ou faire appel à un professionnel non agréé. Cependant, ce choix peut comporter des risques vu l’enjeu du projet.

La solution la plus sûre et la moins contraignante est le fait de signer un contrat de construction de maison avec plan. Autrement dit, vous confiez à un professionnel agréé la réalisation du plan de votre maison. Cette alternative est plus fiable dans la mesure où elle est réglementée par la loi du 19 décembre 1990. Cependant, elle ne vous offre pas la possibilité d’obtenir une habitation personnalisée. Seuls quelques détails que vous négocierez avec le constructeur seront pris en compte. Une fois le plan de construction validé, il vous est indispensable d’obtenir un permis de construire si la surface de votre maison excède les 170 m² réglementaires.

Choisir le terrain et commencer les travaux

Le terrain va constituer la base de votre maison. Que vous choisissiez un lotissement ou une prairie pour y bâtir votre future maison, aucun choix n’est plus bien qu’un autre du moment qu’il correspond à vos envies, à vos besoins ainsi qu’à vos moyens. En parlant de moyens, pensez à visiter plusieurs endroits et à considérer toutes les possibilités. Dans la même mesure, prenez compte du voisinage et de la position de chaque terrain avant d’arrêter votre choix. Un autre facteur important à ne pas négliger est le fait de savoir déterminer si le sol est constructible ou non. Pour ce faire, il est conseillé de faire appel à un géotechnicien afin qu’il effectue un examen du sous-sol du terrain que vous envisagez d’acheter.

Une fois ces précédentes étapes bien respectées, vous pouvez vous lancer dans les travaux de construction de votre habitation. Pour bénéficier des meilleurs résultats, il est recommandé de confier l’intégralité des travaux à des professionnels compétents plutôt que d’essayer de jouer à l’apprenti constructeur. Le terrassement, l’excavation, la pose des fondations et de la dalle de sous-sol, la charpente, la couverture, les revêtements extérieurs, les divisions intérieures, la plomberie, l’électricité, l’isolation, le chauffage, la ventilation et les diverses finitions sont autant d’étapes qui constituent la réalisation de votre projet de construction de maison.

 

Choisir la SCPI Epargne Pierre : quel rendement ?

Choisir la société civile de placement immobilier

Lorsque l’on décide d’investir dans la pierre, qui est toujours perçue comme une valeur sûre, mais qu’on est bien conscient que cela peut très vite devenir une aventure à titre individuel, placer son argent en parts de société civile de placement immobilier est le meilleur moyen pour gérer sereinement son patrimoine. Investir dans ce secteur comme particulier supposent une très grande disponibilité et une polyvalence des connaissances.

Les dispositifs fiscaux évoluent quasi annuellement, le monde du travail est en pleine mutation qui voit les centres d’intérêt à bon rendement locatif se déplacer vers de nouvelles zones géographiques, l’équipement des immeubles doit répondre sans cesse à de nouvelles normes sous peine d’être délaissés par les locataires de plus en plus exigeants en matière de qualité environnementale. La scpi est une société qui collecte les fonds de ses associés pour investir dans l’immobilier.

En mutualisant les fonds, elle mutualise aussi les risques sur les nombreux immeubles qu’elle gère et qui peuvent se compenser les uns les autres afin de pérenniser un taux de rémunération pour ses associés. Elle est également en mesure de mener des négociations serrées avec tous les intervenants sur le terrain allant du vendeur de terrain ou d’immeuble, aux architectes, autorités locales, artisans pour la construction ou la rénovation. En mettant en œuvre sa force de frappe, elle obtient plus sûrement le juste prix des choses qu’un simple particulier.

Bien choisir la scpi

L’investisseur en scpi dispose d’un conseil personnalisé permanent des équipes d’experts en gestion du patrimoine, rompus à tous les cas de figure. Il est très important de bien définir son profil d’investisseur en fonction de sa situation patrimoniale particulière, faute de quoi l’investissement pourrait perdre de son attractivité notamment au niveau de la fiscalité.

Les scpi sont spécialisées, certaines ciblent la défiscalisation et d’autres le rendement. Pour faire le bon choix, il est bien sûr intéressant de comparer les rendements déjà distribués mais on s’attachera davantage aux potentiels d’avenir des immeubles gérés par la scpi en analysant les taux d’occupation et la qualité des biens en portefeuille.

Par exemple la SCPI Epargne Pierre a décidé de surfer, avec grand succès, sur la vague de la décentralisation en France en investissant dans les grands centres urbains de province à fort potentiel de développement. Mais elle a aussi pris le parti de concevoir les immeubles en tenant compte de la qualité environnementale dont les locataires sont de plus en plus demandeurs pour d’une part soigner leur image de marque mais aussi pour avoir une maîtrise de leurs charges de fonctionnement.

Les mutations du monde du travail, où l’on s’attache à offrir un environnement agréable à ses collaborateurs pour les fidéliser en leur épargnant les longs trajets coûteux et fatigants et en leur aménageant des lieux de détente ou de gardiennage des enfants sont des critères qui feront le succès de l’investissement.

Quel intérêt de Faire un Regroupement de Crédits maintenant ?

Le rachat de crédits est une opération financière qui consiste à regrouper tous les prêts en cours en un seul crédit. L’intérêt est de diminuer l’endettement mensuel. Si vous détenez au moins deux crédits, profitez de la période pour regrouper toutes vos dettes.

Qui est concerné par le regroupement de crédits ?

Si le volume de vos dettes rend les fins de mois difficiles, songez au rachat de crédits. C’est le moyen d’assainir une situation qui risque de se détériorer. Entre l’opération de pur confort où il s’agit uniquement améliorer le reste à vivre (ce qu’il vous reste après vous être acquitté de toutes vos charges) ou anticiper des besoins, et celle qui permet d’équilibrer une situation financière délicate, il existe tout un panel de cas pour lesquels le rachat de crédits est adapté. L’objectif est de réduire le taux d’endettement ; cela permettra aux plus solvables d’insérer un nouveau projet dans un budget assaini.

Si vous avez plusieurs crédits en cours, le moment est propice pour les regrouper en une seule ligne de crédit. Tous les types de crédits peuvent faire l’objet d’un regroupement : crédit immobilier, crédits à la consommation, quelle que soit leur nature (prêt affecté, prêt personnel, crédit renouvelable, crédit auto), découverts bancaires.

Un taux unique pour l’ensemble de prêts

Tous vos prêts en cours sont réunis autour d’une mensualité unique. Les offres de regroupement de crédits proposent désormais des taux fixes très intéressants qui débutent sous la barre des 3%. Cela concerne les durées de remboursement très courtes (inférieures ou égales à 12 mois), un emprunteur qui a souscrit plusieurs prêts à la consommation dont les encours sont faibles peut en bénéficier.

Le taux annuel effectif global (qui comprend tous les frais inhérents au nouveau crédit, en plus du taux nominal) varie actuellement entre 6% et 10% et la durée maximale de remboursement excède rarement 300 mois (25 ans). Le rachat de crédits va baisser votre mensualité : la mensualité unique sera inférieure à la somme des mensualités remboursées antérieurement. La contrepartie est un allongement de la durée de remboursement.

Une économie mensuelle jusqu’à 60%

Le regroupement de crédits peut vous permettre de réduire vos charges mensuelles jusqu’à 60%. En fonction de votre profil, cette économie mensuelle peut s’accompagner d’une trésorerie complémentaire qui sera incluse dans le nouveau financement : projet de travaux dans la maison, aide financière pour vos enfants, achat d’équipements, assurance obsèques comparatif. La restructuration de vos dettes va ramener votre taux d’endettement à un niveau décent, le seuil de 33% (charges/revenus x 100) étant le pourcentage communément admis pour conserver un reste à vivre suffisant.

Passez par un courtier pour réaliser cette opération complexe. Vous accéderez par son intermédiaire aux banques spécialisées dans le domaine. Il procédera à une étude personnalisée de votre dossier et recherchera les solutions de financement les mieux adaptées.

Tout sur la chape à Genève

La chape, étape importante avant la pose d’un revêtement sur les dalles de béton. quesaco ? Il s’agit d’une couche fine de mortier  à poser après la dalle pour accueillir le revêtement. Souvent confondue avec la dalle, il est temps de faire la lumière sur la chape. Tout ce qu’il faut savoir.

Les différents types de chape

Les constructeurs utilisent deux types de chape : la chape fluide et la chape traditionnelle. Cette dernière est composée de sable, ciment et eau. Elle est généralement utilisée pour les petits espaces tels que les escaliers ou les petites terrasses, en intérieur comme en extérieur. Sa préparation sur place requiert l’utilisation d’une bétonnière, donc l’intervention d’un professionnel.  Elle est posée sur la surface à la main puis étalée sur la surface à la règle. Son épaisseur va dépendre de l’usage qui va en être fait. Il s’agit d’une opération complexe qui demande une certaine minutie, c’est d’ailleurs pour cela qu’elle est peu à peu délaisser au profit de la chape fluide. En effet, le mortier utilisé pour cette dernière est composée de ciment, de sable, d’eau, d’un adjuvant et d’un liant. Sa texture fluide permet une pose facile et rapide. Contrairement à la chape traditionnelle, elle est fabriquée par un producteur et amenée sur le chantier dans un camion toupie.

Les méthodes de pose

La pose peut se faire de différentes façons. La pose adhérente peut se faire en intérieur comme en extérieur. Ici, la chape est coulée directement sur la dalle. La pose flottante est plus adaptée à l’intérieur puisqu’elle permet d’avoir une bonne isolation tant thermique que phonique. La chape est déposée sur un isolant qui remonte un peu le long des murs. Posée sur un plancher chauffant, la chape vient envelopper les éléments de chauffage présents dans le plancher. Pour la pose désolidarisée, la chape est coulée sur du film en plastique. La pose d’une chape est une étape délicate qui requiert l’intervention d’un professionnel.

Combien coûte une chape ?

Le prix d’une chape dépend du type de chape choisi ainsi que de la pose. Pour une chape traditionnelle, il faut compter entre 15 et 25 euros le m². Pour une chape liquide, il faut compter dans les 25 à 35 euros le m². Les prix vont bien sûr dépendre de  la situation géographique, de la surface à couvrir ainsi que de la zone géographique.  Un professionnel de l’isolation et chape fluide Genève par exemple ne vous facturera pas au même tarif qu’un professionnel à Paris. En plus de la chape, il faut penser à son revêtement. Vous avez le choix entre le carrelage ou la moquette mais vous pouvez juste passer une couche de résine ou de peintures spéciales par-dessus la chape pour garder son aspect brut. Certaines peintures à effet permettent d’avoir différentes textures (effet béton, bois, marbre etc).

Gardez en tête que les prix varieront d’un prestataire à un autre. N’hésitez donc pas à jouer la carte de la concurrence en ayant recours à un comparateur en ligne, rapide et fiable. Ainsi, en quelques secondes, vous trouverez les professionnels près de chez vous qui répondent les plus à vos besoins.

Peut-on isoler soi-même ses combles ?

Les travaux les plus rentables économiquement parlant, sont sans aucun doute ceux qui concernent tout ce qui touche à l’isolation d’une maison. En offrant une meilleure protection thermique à votre intérieur, vous verrez votre facture de gaz ou d’électricité diminuera considérablement si vous vous lancez dans ce projet.

Si pour la construction d’une maison, on participe rarement directement au chantier en tant que particulier, certains travaux simples comme repeindre un mur ou installer un parquet nous semblent suffisamment simples pour qu’on soit tenté de les effectuer par soi-même. A l’instar des missions précitées, la pose d’une ou plusieurs couches d’isolant peut paraître une étape presque enfantine, alors qu’en réalité il n’en est rien.

Les combles de votre maison restent tout particulièrement la zone à laquelle vous devez prêter le plus d’attention lors de l’isolation. En effet la chaleur dont émanent vos radiateurs s’échappe à travers la toiture, et dès lors il ne sera alors plus question d’une quelconque économie. C’est indispensable pour protéger correctement votre habitation toute entière.

Est-il envisageable d’isoler soi-même ses combles ?

Il va de soi qu’on ne se lance pas seul dans l’isolation d’un mur attenant à la l’indispensable toiture de notre maison sans être au moins habitué à réaliser de petits travaux le dimanche au grand minimum. S’il s’agit de l’une de vos « premières fois », n’hésitez pas à demander l’aide d’un ami plus expérimenté que vous.

Gardez en tête qu’il s’agit d’un projet relativement complexe dont les finitions doivent être soignées pour le confort thermique de votre foyer et dont l’exécution nécessite un certain niveau de compétence pour être qualitative et fonctionnelle.

Comment s’organiser pour entreprendre des travaux d’isolation ?

Avant d’entamer le démarrage du chantier vous devez effectuer des recherches et étudier les comparatifs des différents types d’isolants et de matériaux proposés à des prix qui correspondent au budget attribué à vos travaux.

La technique de pose et les étapes à suivre ne sont pas les mêmes en fonction du mode d’isolation que vous aurez choisi. Votre décision dépend de critères personnels tels que la nature et l’inclinaison de votre toiture ou encore l’utilité attitrée à vos combles (vides ou habitées).

La bonne solution est-elle de missionner un véritable professionnel ?

On estime qu’une bonne isolation thermique permet de faire jusqu’à 30% d’économie d’énergie en moyenne, ce qui représente un allègement intéressant du budget énergétique d’un foyer.

Pour des raisons toujours purement économiques, de nombreux particuliers décident de s’occuper de l’isolation de leurs combles seuls. Il est pourtant important de noter qu’une telle installation doit être parfaite et réalisée dans les règles de l’art afin d’être véritablement rentable.

De nombreux artisans sont spécialisés dans les travaux situés dans des combles et peuvent effectuer l’isolation la plus adaptée à vos besoins. N’hésitez pas à estimer le montant de vos travaux sur notre simulateur en ligne afin de mesurer au mieux votre budget. Enfin,
faites rédiger différents devis aux artisans dont l’offre vous interpelle pour avoir une idée des différents prix.

Hausse des prix immobiliers en cette fin d’année 2016

Après une longue période de baisse et de stabilité, les prix immobiliers en France repartent légèrement à la hausse, notamment dans le neuf. Tel est le constant en cette fin 2016. Cette année a été un bon cru en terme de nombre de ventes, plus de 800.000 logements anciens ont changé de propriétaires, soit une hausse de 11% environ par rapport à 2015. De ce fait, l’augmentation des prix est tout à fait normale.

Quel est le prix d’un T3 dans les plus grandes villes françaises ?

Si les prix augmentent, ce n’est pas le cas pour toutes les villes, quelques une affichent encore des prix à la baisse. C’est le cas pour Nice notamment qui voit le prix moyen des T3 neuf baisser de -4,5% sur les 6 derniers mois (prix moyen 285.000€ en décembre 2016). Montpellier également est une ville ou le prix des T3 neufs a baissé de -0,5% en six mois, avec une moyenne à 230.000€. Tout comme la capitale avec -2%, même si les prix des T3 neufs restent assez élevés avec un prix moyen observé à 670.000€ !

(Source des prix immobilier en France : Consortium Immobilier)

Mais les villes affichant une baisse des prix restent peu nombreuses.

Les investisseurs ayant acheté leur T3 à Bordeaux il y a une dizaine d’années ont vraiment flairé la bonne affaire. Cette ville affiche une des plus grosse hausse de prix  avec +4,1%. Lyon également prend place sur le podium des plus grosses augmentations avec +4,5%.
Les trois quarts des villes française affichent des prix à la hausse.

Le prix de vente des maisons n’est pas épargné

Tous les types de biens sont dans la tourmente, appartements comme maisons, et si les prix augmentent dans la plupart des villes, celles-ci affichent des écarts très forts encore entre elles. Par exemple avec un crédit immobilier de 500.000€ il est aujourd’hui possible à Paris de devenir propriétaire d’un appartement T2 à Paris. Avec cette même somme en poche si souhaitez vivre au bord de mer à Nice, vous pourrez vous acheter une maison avec 2 chambres.
Avec un crédit immobilier moins élevé de 250.000€, l’achat d’un appartement à Nanterre est possible. Mais pour ceux préférant habiter une maison avec 3 chambres minimum, cela sera possible à Rennes pour la même somme.
Enfin, si vous ne possédez qu’un crédit de 150.000€, vous pouvez acheter un appartement T3 au cœur de Toulouse, ou une grande maison de 5 pièces sur la ville de Brest.

Malgré tout, si le volume des biens immobiliers vendus dépasse la moyenne habituelle constatée sur les années passées, ils ne sont pas aussi élevés qu’en 2011. A partir de cette année, les prix étant arrivés à des sommets avaient commencé à redescendre. Cette remontée des prix fin 2016 est la suite logique de cette lente descente durant plus de 5 ans. Ainsi si les prix augmentent un peu partout, pour l’instant les français ne sont pas encore trop frileux et les ventes continuent.

Pourquoi opter pour un syndic professionnel ?

Lorsqu’il s’agit d’affaire immobilière, la délicatesse sera toujours au rendez-vous. En effet, une multitude de règlements viendront interagir avec les contraintes immobilières. C’est dans ce cadre que le syndic professionnel verra son essence. Comprendre le fonctionnement de ce concept permettra ainsi de mieux appréhender les règles immobilières. Continue reading

La notion de pas-de-porte en droit immobilier

Dans le cadre d’une location immobilière, il est fréquent de parler de pas-de-porte. Également appelé droit d’entrée, le pas-de-porte est avant tout considéré comme une indemnité que le propriétaire du bien immobilier en location exige du nouveau locataire. S’agissant d’une clause du bail commercial, voici les principaux points à retenir sur cette notion en matière de droit immobilier. Continue reading

La serrure connectée : solution sécuritaire… ou pas

Dans un monde où tout est connecté, la serrure n’en a pas voulu être à part. En effet, en 2013, aux Etats Unis est apparue la première serrure connectée, une serrure intelligente reliée à votre smartphone via bluetooth ou grâce à une application mobile. Lumière sur cette serrure nouvelle génération.

Continue reading

Recourir à un prêt relais pour financer l’achat d’une nouvelle maison

Vous  êtes propriétaire d’une maison à vendre et vous souhaitez en même temps faire l’acquisition d’un nouveau bien immobilier. Comme vous n’avez pas encore trouvé un acquéreur pour votre maison mise en vente. Recourir à un prêt relais constitue alors une solution de financement qui serait la plus adaptée à votre besoin.

Spécificités d’un prêt relais

Vous avez à votre possession une maison que vous voulez vendre afin de pouvoir en acheter ou bien en construire une autre. Il est pourtant rare voire impossible de pouvoir simultanément revendre un bien immobilier tout en démarrant une construction ou conclure l’achat de la maison de votre rêve. D’où la nécessité de recourir à un prêt relais.

Celui-ci vous offre la possibilité de financer votre construction ou votre achat immobilier. A l’aide du prêt relais, la banque accorde une avance de fonds couvrant en partie la valeur marchande estimée du bien mis en vente.  Au cas où vous seriez sur le point de conclure la vente de votre propriété soit l’existence d’une promesse de vente d’achat, la banque ne serait pas très réticente pour débloquer des fonds suffisamment importants à votre égard.

Dans la plupart des cas, la durée de remboursement du prêt relais, qui est un crédit à court terme, s’étale sur un an en ne dépassant pas les deux ans maximum.

Avantages d’un prêt relais

Un des principaux avantages de la souscription d’un prêt relais n’est autre que la possibilité d’acheter un deuxième bien immobilier alors que le premier n’est même pas encore vendu. Comparé à d’autres types de crédits, le débiteur a la possibilité de le rembourser de manière anticipée à partir du moment où le bien mise en vente ait trouvé acquéreur.

Ceci étant sans avoir eu à régler des indemnités de remboursement car seuls les intérêts sont à rembourser.  Contracter un prêt relais n’oblige pas non plus l’emprunteur à payer des frais de dossier. Pour avoir les fonds nécessaires afin d’acheter la maison que vous convoitez laquelle est plutôt couteuse, il vous est aussi possible d’associer au prêt relais, un crédit immobilier à long terme.

Différents types de prêt relais

Un prêt relais constitue une solution de financement intéressante pour faciliter et accélérer l’achat d’un bien immobilier financé par la vente d’une maison pas encore vendue. Il existe différents types de prêt relais à savoir un prêt relais : sec, adossé et intégré.

Un prêt relais sec n’est associé à aucun autre crédit pour financer l’achat de la nouvelle maison. C’est-à-dire que l’argent de la vente de la maison vendue a servi à couvrir la totalité de l’achat de la nouvelle acquisition.

Un prêt relais adossé quant à lui, est associé à un autre crédit immo remboursable sur plusieurs années. Le débiteur se retrouve obligé de cumuler deux crédits car la nouvelle maison coute chère.

Concernant le prêt relais intégré, le débiteur souscrit un seul prêt global incluant le prêt relais. Celui-ci est remboursable sur le long terme. Cette option est beaucoup plus lourde étant donné que le  capital est à rembourser immédiatement.

La rénovation de façade pour mieux vendre

Comment rénover l’extérieur de son habitat afin d’obtenir une vente plus onéreuse.
Vendre sa maison ou son appartement n’est pas toujours chose facile, après plusieurs années passées dedans, le regard que l’on a de son propre bien n’est pas forcément objectif.

L’aspect extérieur de votre logement

Aujourd’hui, la décision d’achat se déclenche en moyenne dans les trois premières minutes de la visite, il est donc primordial d’attacher une importance à la rénovation de sa façade pour donner envie aux potentielles futurs acheteurs de découvrir l’intérieur du logement.

Repeindre et consolider les fissures de sa façade selon l’état dans lequel elle se trouve est un excellent moyen de rajeunir l’extérieur de votre logement afin de plaire à un plus grand nombre d’acheteurs potentielles

Il est important de soigner la première impression lors d’une visite, en effet l’acheteur peut rester bloqué sur cette première impression qui pourrait entailler les suites de la visite et pencher dans sa décision finale.

L’étendue de la façade et l’ampleur des travaux

Un ravalement de façade se calcule en temps normal au m². Néanmoins, plus votre surface est grande plus les tarifs au m² seront élevés selon l’artisan choisis. Toutefois, si votre façade nécessite un gros chantier, vous serez dans l’obligation de faire appel à la mairie de votre ville pour faire une déclaration préalable.

De plus, si vous habitez en bordure de route et que votre artisan n’a d’autre choix que de poser un échafaudage sur la voierie, une autorisation municipale vous sera également obligatoire. Plus d’informations complémentaires sur l’autorisation municipale.

Le type de façade

Toutes les façades ne sont pas identiques et ne nécessitent pas le même entretien, la hauteur fait aussi monter le prix des travaux à cause de l’équipement spécifique nécessaire. Vos murs extérieurs peuvent toutefois avoir besoin d’un simple nettoyage ce qui limitera le coût de l’intervention.

Le tarif d’une rénovation de façade

Le coût d’un ravalement de façade est difficile à évaluer, car plusieurs facteurs rentrent en compte et cela reste un exercice complexe. Le tarif des maçons pour un ravalement de façade est situé entre 10 € et 40 € au m². Dans le cas d’une rénovation totale avec une façade très abîmée, le prix peut s’envoler jusqu’à 100 € du m².

Nous vous recommandons de multiplier les demandes de devis avec plusieurs professionnels afin d’avoir une idée des tarifs sur le marché et de pouvoir obtenir le meilleur rapport qualité/prix.

A savoir

Un ravalement de façade est considéré comme des travaux d’amélioration et vous bénéficiez d’un taux de TVA à 5,5 % ainsi qu’une demande d’aide auprès de l’Agence Nationale pour l’Amélioration de l’Habitat (source) mais aussi auprès de certaines collectivités territoriales afin d’obtenir des subventions.

Les transactions immobilières : un des domaines de compétences des agences immobilières

La transaction immobilière est un domaine spécifique qui concerne étroitement toutes les opérations qui se pratiquent dans le domaine de l’immobilier. Il peut alors s’agir d’une vente ou d’une location d’un terrain, d’une maison ou d’un quelconque autre bien immobilier.

Les transactions immobilières peuvent avoir lieu entre un particulier et un autre particulier, de particulier à professionnel, ou encore entre professionnels. Les procédures des transactions immobilières sont régies par des lois en vigueur, selon le pays et la région où les opérations ont lieu. Afin de faciliter les choses, les agences immobilières sont disponibles pour prêter mains fortes à tous ceux qui se lancent dans de telles procédures.

Continue reading

Tout ce qu’il y a à savoir sur l’immobilier en Espagne

L’Espagne, ce si magnifique pays, avec des paysages divers à couper le souffle. Il fait aujourd’hui le grand bonheur des investisseurs immobiliers ou pour ceux qui veulent faire des placements gagnants. Le domaine de l’immobilier en Espagne regorge des opportunités d’affaires exceptionnelles. Nous allons essayer de vous éclairer vos lanternes pour ceux qui veulent faire le saut. Zoom sur l’immo en Espagne.

 La location saisonnière

Pour les vacances, il est important d’anticiper les options de logement bien à l’avance. La location saisonnière semble être une meilleure option que les chambres d’hôtel sur le plan financier.

En Espagne oui, mais dans quelle région ?

En Espagne, vous aurez la possibilité de dénicher de très bonnes affaires quant au fait de trouver des habitations pour les vacances. Vous allez avoir l’occasion de profiter en même temps du soleil ibérique que du prix de l’immobilier pas cher qui y règne. Les locations de maisons y sont plus qu’intéressante.
Continue reading

Prêt immobilier et règles

Il n’est pas donné à tout le monde, de disposer des moyens financiers requis pour se lancer dans l’acquisition d’un bien immobilier. Dans ces cas là, la solution se trouve dans le prêt. Il constitue une alternative pratique, en attendant de pouvoir rembourser.

Contrairement à ce qu’on pourrait penser, il existe bien des règles qui régissent ces prêts immobiliers. Offre de prêt, assurance, etc., qu’en est-il ?

Continue reading

Location meublée: les lois qui arrangent les locataires

Il existe de puis quelques temps, une loi qui encadre ce secteur longtemps laissé à l’inspiration des propriétaires. Il s’agit de la loi Alur, qui apporte quelques mesures pour encadrer cette forme de location. Ses dispositions sont déjà effectives, et s’articulent autour de points bien précis. Il existe également une liste d’équipements mis à disposition, qui est entrée en vigeur dès le 1er septembre. Tout cela est consigné dans le décret publié le 5 aout, et qui porte mention de ces différents équipements obligatoires.

Continue reading

« Older posts

© 2017 Immo Palast

Theme by Anders NorenUp ↑