Blog personnel sur l'immobilier français

Catégorie : Actualité (Page 2 of 5)

Comment demander crédit hypothécaire?

Vous envisagez d’acheter une maison et de faire une hypothèque? Ce guide vous aidera à comprendre le processus de demande d’un prêt hypothécaire et les différentes options d’emprunt disponibles.

Evaluation des revenus et des dettes

Avant d’entamer le processus de demande de prêt hypothécaire, il est nécessaire de faire un point sur son budget. Selon les exigences de l’organisme, il faut généralement fournir les fiches de paie des 3 derniers mois. Cela permet d’évaluer votre situation financière ainsi que vos actifs et vos passifs. Si vous êtes un travailleur autonome ou si vous avez un revenu variable, attendez-vous à ce que le processus de souscription soit un peu plus complexe. L’organisme de crédit peut exiger les factures ainsi que  vos déclarations de revenus antérieures. Ces documents sont nécessaires pour permettre au prêteur de calculer votre revenu moyen.

Avant d’approuver une demande de prêt hypothécaire, l’organisme de crédit doit s’assurer que l’emprunteur puisse effectivement s’acquitter des frais de versement hypothécaires exigés selon les conditions relatives aux ratios fixés dans le contrat. Un important crédit en cours, tel qu’un crédit auto, peut avoir une influence négative sur l’approbation d’un emprunt hypothèque. Aussi, il est conseillé de payer tous les prêts en cours ou de recourir à un rachat de crédit.

Les prêteurs examinent le ratio prêt / valeur lors de la souscription du prêt. Divisez le montant de votre prêt par la valeur estimée de la maison pour obtenir le ratio prêt / valeur. Par exemple, si votre prêt est de 70 000 euros et que la maison que vous achetez est évaluée à 100 000 euros, votre ratio prêt / valeur est de 70%. L’acompte de 30% est donc relativement bas. Mais vous pouvez toujours obtenir un prêt hypothécaire pour un taux d’intérêt plus élevé. Un emprunt hypothèque peut également inclure, un prêt frais de notaire selon la formule choisie.

Pointage de crédit

Comme toute demande de prêt personnel, il est nécessaire d’analyser son pointage et son historique de crédit. Il faut s’assurer qu’il n’y ait pas d’erreurs dans le rapport ou dans les éléments dérogatoires récents, tels que des retards de paiement.

En ce qui concerne le pointage de crédit, ce dernier doit être d’au moins 680 et, de préférence, d’au moins 700. Si votre score n’est pas suffisant, vous pouvez faire appel à un cosignataire hautement qualifié ou prendre le temps d’améliorer votre score crédit avant d’obtenir l’approbation d’une hypothèque.

Le pointage de crédit est un indicateur de solvabilité. Plus votre pointage de crédit est bas, plus vous aurez de difficulté à obtenir un prêt hypothécaire et plus vous paierez d’intérêts.

Documents à fournir

Une fois le bilan et la simulation de crédit réalisés, vous pouvez commencer à rassembler tous les documents nécessaires à une demande de prêt hypothécaire. Cela pourrait inclure:

  • Les factures de services publics (impôts)
  • La preuve des avantages reçus
  • Les bulletins de salaire des trois derniers mois
  • Un justificatif d’identité
  • Un justificatif de domicile
  • Les relevés bancaires de votre compte courant des trois à six derniers mois
  • Les relevés des comptes de deux à trois ans d’un comptable pour les indépendants

Assurez-vous que les informations fournies dans le formulaire de demande correspondent aux documents que vous fournissez.

Que faut-il faire pour protéger votre toit en cas de tempête ?

Tout le monde veut des arcs-en-ciel, mais personne ne veut faire ce qu’il faut pour se préparer à affronter la pluie. En effet, pour faire l’expérience du bien, il faut être prêt pour le mal. Pour ce faire, vous devez notamment savoir comment protéger votre toit contre les dommages potentiels causés par les tempêtes.

Quand il s’agit de votre maison, vous devez vous attendre au meilleur, mais vous préparer au pire. Votre toit est la première ligne de défense de votre maison contre les tempêtes et autres intempéries ; il est donc essentiel que vous sachiez comment le protéger. Sinon, la tempête fera des ravages à l’intérieur de votre maison, et personne ne le souhaite.

Embaucher un professionnel

Un professionnel en toiture comme ce couvreur dans le 74 peut effectuer une inspection détaillée et identifier les endroits que vous avez pu manquer. Il est possible que l’installation de traverses de toit soit tout ce qu’il vous faudra pour préparer votre toit à la prochaine tempête. Puisqu’ils savent ce qu’il faut rechercher, ils peuvent suggérer des réparations et fournir des idées sur les meilleures pratiques de préparation aux tempêtes.

Effectuez une inspection visuelle

Il n’est probablement pas surprenant que les deux principaux éléments d’un ouragan qui causent le plus de problèmes soient la pluie et le vent. Avec une pluie intense et incessante, les toits, en particulier les plus anciens, peuvent être battus, et s’il y avait déjà un petit trou ou une fissure, l’eau y trouverait presque certainement son chemin. Recherchez les bardeaux détachés ou manquants. Ces problèmes ne feront qu’empirer pendant une tempête. Effectuez toutes les réparations nécessaires avant qu’une tempête ne frappe pour prévenir ce problème.

Assurez-vous que vos gouttières sont propres et non obstruées.

Les gouttières aident l’eau à sortir de votre toit. Lorsque ce chemin se bloque, l’eau reste sur votre toit, elle peut s’accumuler et causer des fuites ou d’autres catastrophes. De plus, si les gouttières deviennent trop lourdes, elles peuvent se briser et tomber, emportant peut-être un peu de votre toit avec elles.

Coupez ou élaguez les arbres

Les vents violents et la pluie peuvent faire tomber des arbres ou de grosses branches sur votre toit. Cela peut non seulement créer des perforations, mais peut même entraîner l’effondrement du toit. Les arbres, les branches et autres débris peuvent endommager les supports de toit et fissurer les bardeaux ou les tuiles. Ces problèmes peuvent être coûteux à réparer. De plus, si vos arbres tombent sur des propriétés ou des bâtiments voisins, vous serez également responsable de ces dommages. Une bonne règle empirique est que les arbres ne devraient pas être à moins de six pieds de votre maison ou autre structure. Les branches doivent être coupées au besoin. Même s’ils ne se brisent pas, le vent pourrait les transformer en fouet naturel, ce qui pourrait endommager votre système de toit. Ils peuvent également endommager le bord de votre toiture, et puisque vous avez besoin de cette zone pour éviter d’endommager les ponts aériens, il est crucial qu’elle reste protégée.

N’ignorez pas les avertissements météorologiques

Il peut souvent sembler qu’il y a toujours un événement météorologique en suspens. Parfois, cela se produit et d’autres fois, le temps n’est pas aussi mauvais qu’on l’avait prévu au départ. Cela peut vous laisser avec une attitude apathique à l’égard des prévisions météorologiques. Cependant, tout comme dans l’histoire « Le garçon qui criait au loup », un jour, le garçon avait raison et personne n’écoutait plus. Ne laissez pas ça vous arriver. Traitez chaque avertissement comme une menace réelle. Ainsi, vous ne serez jamais pris au dépourvu.

Embaucher une entreprise de toiture professionnelle

Un couvreur de qualité peut effectuer une inspection professionnelle et identifier les endroits que vous avez pu manquer. Il est possible que l’installation de traverses de toit soit tout ce qu’il vous faudra pour préparer votre toit à la prochaine tempête. Puisqu’ils savent ce qu’il faut rechercher, ils peuvent suggérer des réparations et fournir des idées sur les meilleures pratiques de préparation aux tempêtes.

Comment choisir la meilleure cheminée électrique ?

De nos jours, la cheminée n’est plus un équipement de luxe, mais plutôt une nécessité. Si vous voulez acheter une cheminée, sachez que la cheminée électrique vous conviendra parfaitement. Ses avantages sont légions. Néanmoins, pour choisir la meilleure cheminée électrique, il est recommandé de tenir compte de différents éléments.

La cheminée électrique est un appareil de chauffage de nouvelle génération qui est à la mode ces dernières années. De nombreux foyers la préfèrent parce qu’elle est facile à utiliser. Il faut tout simplement la brancher pour la faire fonctionner. Son entretien est aussi facile. Aussi, la cheminée électrique est un équipement design qui apporte une touche déco à votre intérieur. Pour le choix de votre cheminée électrique, il y a des critères à prendre en compte :

La puissance de votre équipement

Toutes les cheminées électriques n’ont pas la même puissance. Pour savoir quelle cheminée électrique choisir pour votre habitation, il est conseillé de prendre en compte sa puissance. Le choix de celle-ci va surtout dépendre de la surface à chauffer. Pour une pièce de 20 m², la puissance idéale de la cheminée électrique sera de 2 kW. Avant tout achat de votre cheminée électrique, il faudra déterminer la surface de la pièce à chauffer.

Le critère de feu

Au cas où vous souhaitez acheter la meilleure cheminée électrique, il ne faudrait surtout pas négliger le critère du feu. Ces modèles de cheminées proposent différentes formes et tailles de flammes. Faire le choix d’une cheminée électrique avec des flammes animées est une excellente idée.

Le design de la cheminée électrique

Ce n’est pas le critère le plus important, mais il peut énormément compter lors de l’achat d’une cheminée électrique. Car le but de ce modèle de cheminée n’est pas uniquement d’apporter de la chaleur. Elle peut aussi apporter une touche déco à votre intérieur. De nos jours, les cheminées électriques design, on en compte une multitude. Choisissez votre cheminée électrique design en tenant compte du style de votre intérieur.

Le format de cet appareil

Il faut noter que la cheminée électrique est disponible en de multiples formats. On en trouve par exemple, en forme carrée, rectangulaire ou triangulaire. Certains existent avec un écran incurvé.

Cheminée électrique mobile ou cheminée électrique encastrable ?

Pour les personnes qui veulent acheter une cheminée électrique pour la première fois, il faut savoir qu’il existe différents modèles de cheminées électriques : la cheminée électrique encastrable ou insert et la cheminée électrique mobile. La cheminée électrique encastrable a l’avantage de convenir dans une maison étroite. Quant à la cheminée électrique mobile, elle est très pratique et peut être déplacée dans chaque pièce de la maison comme son nom l’indique. Il est possible de l’accrocher au mur, de la poser au sol ou sur un meuble.

Le prix

Le prix de la cheminée électrique varie selon différents facteurs : La marque, le modèle, la puissance… Pour choisir la meilleure cheminée électrique, il faudra surtout tenir compte de votre budget et de vos besoins. Le coût de cet équipement varie entre 80 euros et 800 euros.

Les Pays basques, les régions très prisées pour investir en France

En France, la plupart des gens se lancent dans un projet d’investissement pour préparer leur avenir et placer leur argent. De ce fait, l’activité immobilière se développe de plus en plus dans les régions du pays. La France connue pour ses villes magnifiques et impressionnantes propose un endroit intéressant pour tous les habitants et les vacanciers. Biarritz fait partie des villes qui attirent tant d’investisseurs français. Cette métropole permet de jouir d’une rentabilité financière en faveur de l’investissement locatif.

Les quartiers à privilégier à Biarritz pour l’activité immobilière

L’investissement immobilier à Biarritz se développe de plus en plus. Cette ville représente une particularité authentique et impressionnante. Ses quartiers ne cessent de séduire les vacanciers. La métropole est entourée d’une plage et d’un paysage merveilleux. Elle est très intéressante pour un projet immobilier à long terme. Vous pourrez choisir par exemple le quartier Milady si vous désirez installer votre bien au bord de la mer. La Milady est excellente pour les jeunes retraités. Ce quartier offre un sanctuaire naturel magnifique permettant aux habitants de vivre dans la tranquillité. Sa plage de sable blanc invite la famille à faire un détour et passer un moment agréable dans la mer. Les enfants peuvent y jouer et pratiquer diverses activités nautiques. De plus, les restaurants et les bars ne sont pas loin. Les résidents pourront bénéficier de tous ses besoins quotidiens.D’ailleurs, ce quartier se trouve à 3 km de la ville.

Tout ce qu’il faut savoir sur les types de logements à Biarritz

Que ce soit neuf ou ancien, prenez en compte les types du bien que vous désiriez. Dans chaque quartier, l’immobilier prestige Biarritz présente une architecture variée. Choisissez les logements qui vous enchanteront et qui permettront de réaliser votre projet. Il y a par exemple des habitats de types contemporains. Ces derniers offrent un cadre d’exception magnifique avec sa surface en moyenne 350 m² à 550 m² habitable. Ils disposent également d’un terrain boisé aux alentours de 6000 m². Vous trouverez à l’intérieur un joli salon, une salle à manger et une grande cuisine. La maison est aussi constituée de plusieurs chambres et de salles de bain. La terrasse et les baies vitrées confèrent un panorama magnifique du quartier. Les habitants auront une plus belle vue sur le parc. La piscine installée en face du logement est un véritable lieu de détente pour toute la famille.

Les divers avantages de la location saisonnière dans les Pays basques

Avant de vous lancer dans vos projets d’investissement, référez-vous à la location qui répond mieux à vos besoins financiers. L’immobilier prestige Biarritz vous offre l’avantage de procéder dans la location saisonnière. Cette dernière vous permet non seulement d’obtenir un revenu important, mais aussi la possibilité de profiter du logement pour soi-même.En effet, votre bien immobilier sera loué pour les vacances. Vous aurez le privilège d’occuper l’appartement pendant les séjours avec votre famille.Il est également un grand avantage de bénéficier d’un rendement supérieur à une location annuelle. La rentabilité nette peut s’étendre jusqu’à 4 à 10 % selon les critères de cette activité.

La rosace, une vraie tendance pour décorer le plafond

Tous les éléments d’une maison, d’un appartement ou d’un logement peuvent s’adapter à toute sorte de décoration. Le sol et les murs profitent de l’existence des matériaux qui servent de parure à chaque élément. Le plafond n’est pas en reste dans cet aménagement. Il trouve son compte avec la rosace qui est particulièrement réservée à cet effet. On peut se lancer à la recherche de son matériau le plus adapté. Cela peut se faire en ligne ou tout simplement par l’intermédiaire des professionnels.

En tout cas, la rosace s’associe aussi avec d’autres effets plus sublimes pour donner plus de sensation. Tous les types et styles de maison sont concernés sans exception.

La décoration par la rosace, une adaptation pour plafond

Généralement, c’est le côté esthétique qui attire l’attention des décorateurs d’intérieur. Il est aussi à l’origine de la séduction du cœur du public par la mise en place de la rosace de plafond. Comme son nom l’indique, la rosace embellit le plafond, mais elle n’est pas de modèle unique. Ce qui provoque notamment un embarras de choix pour les propriétaires.

Mais seulement, ils peuvent consulter les professionnels de la construction ou se mettre carrément en ligne pour gagner du temps dans leur recherche. C’est une merveille qui n’échappe pas aux yeux des amateurs car c’est un objet particulièrement incontournable. Néanmoins, tous les membres de la famille peuvent choisir ce qui convient le plus avec les différents styles et modèles de rosace. Chaque pièce de la maison peut être dotée du modèle que l’on juge convenable.

Un objet de décoration pure et simple

Tout comme la corniche et tous les autres objets de décoration, la rosace se fait aussi une place d’honneur parmi les meilleurs des meilleurs. Elle est devenue depuis un certain temps un objet emblématique ; on peut l’associer au lustre pour faire encore plus d’effet et renforcer le côté esthétique. C’est ainsi que la rosace est devenue incontournable.

Cette qualité hors de commun fait d’elle un élément privilégié de décoration pure et simple que bon nombre d’amateurs ne semblent pas vouloir négliger. Divers modèles de rosace existent ; d’autres peuvent être encastrés directement dans le plafond pour ne laisser aucune trace visible et d’évoquer un style sculpté. Un choix encore plus sublime est la coupole et dépend du style qui mérite d’être pris comme le centre de la décoration.

Associer la décoration par la peinture et l’éclairage

Bien sûr que l’intérieur d’une maison a toujours besoin d’une luminosité, mais du côté de celle qui sort de l’ordinaire. La rosace de plafond peut se doter de cette originalité. En réalité, une décoration peut en cacher une autre : la rosace s’associe parfaitement avec des éléments de décoration dont la peinture et l’éclairage, mais aussi la corniche.

Avec cette lumière dans la pièce, l’éclairage peut être indirect avec la corniche. Le lustre est aussi un objet de décoration ; il peut être placé sur la table pour un rendu impeccable à l’intérieur de la maison. Pour ce qui est de la peinture, un ton plus clair est adapté : ainsi, on a l’impression que le style est simple et à la fois extraordinaire. Mais il faut savoir jouer sur toutes les formes d’adaptation.

Les étapes d’un projet immobilier

Vivre un jour dans la maison de ses rêves, tel est surement le souhait de chaque personne. Seulement, on est tous conscient que cela est loin d’être une tâche facile. Déjà, le prix d’une maison nécessite un investissement important. Par ailleurs, il y a le fait de trouver la maison qui correspond vraiment à notre besoin et à notre souhait. En ce point, si aujourd’hui, vous souhaitez acquérir un bien, mais que vous ne savez pas par où commencer, cet article est pour vous. Nous allons vous dévoiler les étapes d’un projet immobilier pour que tout soit une réussite.

Evaluer le budget

La plupart du temps, quand on pense à l’achat d’une maison, la première chose qui nous vient en tête est le prêt immobilier. Cependant, ce n’est pas la première étape que vous devrez procéder quand vient le moment de trouver la maison de votre rêve. De prime abord, vous devrez évaluer le budget que vous allez consacrer à l’achat de la maison. Pour ne pas vous tromper, faites une liste de vos revenus et de vos dépenses.

Toutefois, n’oubliez pas de mettre une somme de côté pour les éventuels imprévus. Ensuite, listez vos dépenses relatives à l’achat. Outre les frais notariés et les frais bancaires, il y a également les frais inhérents à votre futur logement comme les travaux, les charges foncières et les déménagements. Enfin, déterminez votre apport personnel en enlevant toutes les dépenses.

Faire la signature de compromis de vente

Une fois que vous avez évalué le budget et que vous avez trouvé la maison de votre rêve, il est maintenant temps de faire la signature de compromis de vente. Ce document est plus que nécessaire, car il vous permet en quelques sortes de réserver la maison en question. La plupart du temps, pour que la vente soit acceptée, vous devrez prévoir au moins 10% du prix de vente.

Cependant, pour éviter les mauvaises surprises, il faut être très vigilant sur la clause suspensive de prêt qui fixe le délai d’obtention du crédit, qui est en principe  de 60 jours. En cas de non financement, le vendeur peut annuler la vente. Toutefois, la loi prévoit un délai de rétraction de 10 jours.

Rechercher le financement

En principe, vous avez 60 jours pour trouver le financement. En ce sens, pour éviter les mauvaises surprises et pour dénicher la perle rare, il est préférable de faire une simulation de prêt. Cela vous permet de connaitre la meilleure offre adaptée à votre besoin et à toutes vos attentes. Le principe est simple. Il vous suffit de choisir un site, de remplir les formulaires en indiquant votre revenu, vos dépenses et la somme que vous souhaitez emprunter à la banque.

Par la suite, vous aurez une liste des offres qui pourront vous convenir. Ainsi, il ne vous reste plus qu’à choisir l’offre qui vous ira à merveille. Une méthode rapide et efficace pour réaliser un prêt immobilier, tout en ayant un bon pouvoir d’achat.

Accepter l’offre

Après avoir trouvé l’offre qui vous convient, vous pourrez maintenant ressembler les dossiers. En ce sens, il est vrai que vous avez déjà obtenu des informations lors de la simulation, mais il est toujours préférable de vous rendre auprès de l’organisme financier pour connaitre les informations nécessaires et les conditions générales. Une fois que vous aurez trouvé l’offre idéale, vous aurez en moyenne 10 jours pour l’accepter.

Cependant, n’oubliez tout de même pas à contacter le notaire pour accepter l’offre afin de prévoir la signature de l’acte de vente ainsi que le déblocage des fonds. En cas de besoin, vous pourrez à tout moment consulter l’avis d’un professionnel dans le domaine.

Fixer un rendez-vous chez le notaire

Pour que l’acte de vente soit valable et légale, il faut que le document soit officialisé par le notaire. Cependant, vous devrez avoir le fond à votre disposition 48 heures avant votre rendez-vous chez le notaire. Ce sera au notaire d’établir et de vous adresser le titre de propriété.

Cependant, en ce qui concerne le premier remboursement, vous devrez honorer la première échéance dans le mois qui suit la signature de l’acte authentique de vente. Et quand tout sera fini, vous aurez maintenant votre propre bien, à votre nom. Cependant, il est toujours important de faire en sorte que le crédit soit remboursé pour éviter les mauvaises surprises.

Droits de succession : la richesse immobilière a un prix !

Lors du décès d’une personne, on réalise le bilan complet du patrimoine du défunt afin de définir la part de succession qui revient à chaque héritier(e) indiqué par le défunt dans son testament. Nous allons nous intéresser ici à la succession des biens immobiliers.

Comment définir la valeur des biens immobiliers?

Lorsqu’un bien immobilier fait partie d’une succession, il est soumis à ce titre aux deux actes suivants :

  • L’attestation immobilière ou attestation de propriété : c’est un document obligatoire car c’est un acte authentique qui assure le transfert de la propriété du bien aux héritiers.
  • Le partage, si les héritiers décident de sortir de l’indivision les biens recueillis en commun (non obligatoire).

Les héritiers doivent donc transmettre au notaire tous les titres de propriété du défunt. L’administration fiscale retiendra la valeur vénale des biens immobiliers.

Concernant la succession d’un bien immobilier, une indivision est possibles, si les héritiers s’entendent et souhaitent conserver le bien.

À l’inverse, si les héritiers ne souhaitent pas le conserver ou ne s’entendent pas, cela débouchera sur une vente du bien immobilier.

Ensuite et sauf dispositions particulières (donation, testament…), la part de chacun est calculée « au prorata » de ses droits filiaux (conjoint, enfants, petits-enfants, etc…).

Quels frais doit-on payer pour une succession et comment ça marche ?

Les droits de succession à payer sont basés sur la part nette qui revient à chaque héritier. Le montant de l’abattement appliqué ensuite dépend du lien de parenté qui existait entre le défunt et l’héritier. Il faut savoir qu’au plus l’héritier est proche du défunt au plus l’abattement est important.

Les frais d’abattements

Ces frais varient entre 1594 et 100000 euros. Depuis 2012 (date de modification de la loi) le montant des abattements a été modifié. Ainsi, les enfants et les parents ont droit à un abattement de 100000 euros, ainsi que les petits enfants. Pour ces derniers toutefois, l’abattement est partagé entre eux. Concernant les frères et sœurs l’abattement est de 15932 euros. 

D’autres abattements existent selon certaines situations : héritier ayant un handicap, neveux et nièces…. Nous n’allons pas ici tout reprendre. Richesse immobilière com saura vous répondre en cas de besoin.

Cas d’exonération des droits de succession

Il existe des exonérations totales des droits de succession pour :

  • Le conjoint (mari ou femme)
  • Le partenaire de PACS

Cela peut être également le cas pour les frères et sœurs. Dans ce cas, il est préférable de consulter un professionnel qui pourra vous indiquer les conditions à remplir.

Il n’y a pas d’autres exonérations possibles, les autres héritiers devront s’acquitter des droits de succession.

Comment diminuer ou échapper aux droits de succession ?

Il existe de nombreux moyens légaux existent pour réduire le montant des frais de succession :

  • Le mariage, qui permet au conjoint survivant d’être exonéré de droits de succession. Il faut savoir que si vous n’êtes pas mariés, le concubin est considéré purement et simplement comme un étranger ! Sa part serait alors taxée à 60 % au-delà de 1594 euros de patrimoine reçu.
  • La donation aux enfants
  • Ou ce qu’on appelle « faire des présents d’usage » : lors de votre vivant, vous pouvez donner un bien ou une somme d’argent pour des évènements particuliers (mariage, baptême).

Ces exemples sont les plus courants, mais cette liste n’est pas exhaustive. N’hésitez pas à vous renseigner auprès de richesse immobilière com.

Quels sont les rôles des avocats en droit immobilier ?

Outre la gestion de votre bien immobilier, l’avocat spécialisé en droit immobilier remplit plusieurs fonctions qui sont toutes indispensables les unes que les autres.

De nos jours, de nombreuses personnes se lancent dans la vente ou l’acquisition d’un bien immobilier. C’est un domaine en plein essor et qui peut rapporter beaucoup. Toutefois, pour être sûr de conclure de bonnes affaires, il est impératif de se faire aider par un bon avocat en droit immobilier.

En quoi consiste le rôle d’un avocat en droit immobilier ?

Le domaine de l’immobilier est un secteur en perpétuelle évolution. C’est aussi un investissement qui demande du savoir-faire. C’est pour cette raison qu’il est très important de demander à un avocat de nous accompagner. Ainsi, notre projet pourra aboutir jusqu’à ses finalités. Nombreux sont les points qui requièrent l’intervention d’un avocat en immobilier.

Vous voulez acquérir, louer ou vendre un bien immobilier ? Vous pourrez demander à un avocat de rédiger votre acte de vente, votre acte de disposition ou votre contrat de location. Vous voulez procéder à la création de votre patrimoine immobilier ? Le mieux est de demander conseil auprès d’un avocat en immobilier avant de se lancer dans le projet.

Mais un avocat immobilier est aussi la seule personne vers qui vous devez vous tourner en cas de litige. Il peut dispenser des conseils vous permettant de résoudre les problèmes dans les plus brefs délais. Toutefois, si vous consultez un avocat en immobilier avant de vous lancer dans votre projet, vous pourrez éviter toutes mésententes.

Quelles sont les compétences requises pour devenir avocat en droit immobilier ?

Les domaines auxquels les avocats en droit immobilier peuvent être appelés sont très vastes. Des fois, ils peuvent être emmenés à jouer le rôle d’un conseiller. Dans ces cas-là, les avocats en immobilier doivent détenir toutes les informations relatives à ce domaine. Ils doivent avoir aussi une forte compétence en rédaction.

Dans la plupart des cas, les avocats en immobilier sont appelés à rédiger des contrats de bail, d’une cession de biens, etc. Enfin, ils doivent revêtir le statut d’un bon négociateur. En cas de litiges locatifs, seuls les avocats spécialisés en droit immobilier peuvent résoudre le problème.

Aussi, outre de détenir un diplôme de niveau bac+4 ou bac+5 en droit, des qualifications, un bon esprit de synthèse et d’analyse sont également requises pour pouvoir assurer dans le métier du droit immobilier.

Quels sont les champs d’action d’un avocat en droit immobilier ?

Les fonctions assignées à un avocat spécialisé en droit immobilier sont très variées. Vous pouvez lui demander de s’occuper de la gestion de votre bien immobilier. Vous pouvez également solliciter son intervention pour la vente d’un fonds de commerce, d’une maison. Beaucoup de gens recourent à un avocat immobilier lorsqu’ils veulent procéder à l’achat d’une action immobilière.

Bref, le fait de recourir à un avocat professionnel dans l’immobilier facilitera votre transaction et vous épargnera toutes sortes de litiges. Dans certains cas, un avocat pourra également vous aider à faire une bonne acquisition en bien immobilier.

Le dispositif Denormandie, et si on en profitait !

Faisant partie des dispositifs fiscaux à favoriser l’acquisition immobilière, le dispositif Denormandie a été mis en place pour favoriser l’achat des biens anciens, si le dispositif Pinel pour les biens neufs. Ce dispositif fiscal est une aubaine pour les propriétaires bailleurs qui souhaitent investir dans le bien locatif ancien. Et il touche les petites et communes moyennes, aussi bien sur l’Hexagone que sur la DOM-Tom.

Un règlement de la loi de finances 2019

Ce dispositif fait partie de la loi de finance de 2019, et il  a été baptisé par le  nom de son auteur Julien Denormandie qui n’est autre que ministre en charge de la Ville et du logement.Cette loi, comme ces prédécesseurs est destinée à l’investissement locatif dans des villes ayant la particularité d’avoir de nombreux logements à réhabiliter.

« Lutter contre le logement insalubre, améliorer l’isolation thermique, améliorer l’attractivité des centres villes, tels sont les objectifs de ce nouveau dispositif fiscal tourné vers l’immobilier ancien et les villes moyennes et petites » ont été les propos du ministre pour soutenir son projet de loi, voté par le gouvernement et applicable d’ici 2019.

Un dispositif de défiscalisation avec des conditions bien précises

Ce dispositif n’est bénéfique que pour les futurs propriétaires bailleurs qui investissent dans une ville où dans une ville où le besoin de réhabilitation du centre-ville se fait sentir, et qui désirent rénover ce logement. Le bien immobilier doit par la suite être destiné pour la location et doit se situer dans l’une des villes éligibles qui comptent actuellement près de 200 villes. Enfin, les travaux de rénovation doivent représenter au moins 25% du coût total de l’opération, prix d’achat du bien, frais de notaire et travaux inclus. Ces travaux doivent également être réalisés par une entreprise de batiment montpellier.

Ces futurs propriétaires bailleurs peuvent jouir d’une aide financière allant de 12 à 21% du coût des travaux. Tout comme pour le dispositif Pinel qui touche les biens immobiliers neufs, la loi Denormandie concerne les biens anciens et l’aide financière dont les propriétaires bailleurs puissent en profiter dépendra de la durée de la mise en location du bien, c’est-à-dire entre 6 et 12 ans. Voici donc les villes éligibles à cette aide :

Auvergne-Rhône-Alpes

    Ain : Ambérieux en Bugey, Oyonnax

    Allier : Montluçon, Moulins, Vichy

    Ardèche : Annonay, Privas

    Drôme : Montélimar, Romans-sur-Isère, Valence

    Haute-Loire : Le Puy-en-Velay

    Isère : Vienne, Voiron

    Loire : Montbrison, Roanne

    Puy-de-Dôme : Issoire, Riom, Thiers

    Rhône : Tarare

    Savoie : Chambéry

    Haute-Savoie : Rumilly

Bretagne

    Côte d’Armor : Lannion, Saint-Brieuc

    Finistère : Morlaux, Quimper

    Ille-et-Vilaine : Fougères, Redon, Saint-Malo, Vitré

    Morbihan : Lorient, Pontivy, Vannes

Bourgogne-Franche-Comté

    Doubs : Montbéliard

    Nièvre : Cosne-Cours-sur-Loire, Never

    Jura : Dole, Lons-le-Saunier

    Haute-Saône : Vesoul

    Saône-et-Loire : Châlon-sur-Saône, Le Creusot, Mâcon, Montceau-les-Mines

    Yonne : Sens

Centre-Val de Loire

    Cher : Vierzon

    Eure : Évreux, Louviers, Vernon

    Eure-et-Loir : Vernon, Chartres, Dreux, Nogent-le-Routrou

    Indre : Châteauroux, Issoudun

    Indre-et-Loire : Chinon

    Loir-et-Cher : Romorantin-Lanthenay

    Loiret : Gien, Montargis, Pithiviers

Maine-et-Loire : Cholet, Saumur

Corse

    Ajaccio

Grand Est

    Ardennes : Charleville-Mézières, Sedan

    Aube : Troyes

    Marne : Châlons-en-Champagne, Épernay

    Haute-Marne : Saint-Dizier

    Meurthe-et-Moselle : Longwy, Lunéville, Toul

    Meuse : Verdun

    Moselle : Forbach, Saint-Avold, Sarreboug, Sarreguemines, Thionville

    Bas-Rhin : Haguenau, Savernes

    Haut-Rhin : Colmar, Guebwiller, Mulhouse

    Vosges : Épinal, Saint-Dié-des-Vosges

Hauts-de-France

    Aisne : Château-Thierry, Laon, Saint-Quentin, Soissons

    Nord : Denain, Douai, Dunkerque, Maubeuge, Valenciennes

    Oise : Compiègne, Creil, Senlis

    Pas-de-Calais : Lens-Lievin, Saint-Omer

    Somme : Abbeville

Ile-de-France

    Seine-et-Marne : Coulommiers, Fontaiebleau, Meaux, Melun, Montereau-Fault-Yonne, Nemours

    Yvelines : Les Mureaux, Mantes-la-Jolie, Limay, Poissy, Rambouillet, Sartrouville, Trappes

    Essonne : Corbeil-Essonnes, Étampes, Évry, Saint-Michel-sur-Orge

    Val-D’Oise : Gonesse, Persan – Beaumont-sur-Oise

Normandie

    Calvados : Lisieux, Vire

    Manche : Cherbourg-en-Cotentin, Saint-Lô

    Orne : Alençon, Argentan, Flers

    Seine-Maritime : Dieppe, Fécamp

Nouvelle-Aquitaine

    Charente : Angoulême, Cognac

    Charente-Maritime : Rochefort, Saintes

    Corrèze : Tulle

    Creuse : Guéret

    Dordogne : Périgueux

    Gironde : Libourne

    Landes : Dax, Mont-de-Marsan

    Lot-et-Garonne : Agen, Marmande, Villeneuve-sur-Lot

    Pyrénées-Atlantiques : Pau

    Deux-Sèvres : Niort

    Vienne : Châtellerault, Poitiers

    Haute-Vienne : Limoges

Occitanie

    Ariège : Foix, Pamiers

    Aude : Narbonne

    Aveyron : Millau, Rodez, Villefranche de Rouergue

    Gard : Alès

    Haute-Garonne : Revel

    Hérault : Agde, Lunel, Sète

    Lot : Figeac

    Lozère : Mende

    Hautes-Pyrénées : Lourdes, Tarbes

    Pyrénées-Orientales : Perpignan

    Tarn : Albi, Castres, Mazamet

    Tarn-et-Garonne : Montauban

Pays de la Loire

    Loire-Atlantique : Chateaubriand, Saint-Nazaire

    Mayenne : Laval

    Sarthe : La Flèche

    Vendée : Fontenay-le-Comte, La Roche-sur-Yon

Provence-Alpes-Côte d’Azur

    Alpes-de-Haute-Provence : Digne-les-Bains, Manosque

    Alpes-Maritimes : Grasse, Vallauris

    Bouches-du-Rhône : Arles, Tarascon

    Hautes-Alpes : Gap

    Var : Draguignan

    Vaucluse : Carpentras, Cavaillon

DOM-TOM

    Guadeloupe : Pointe-à-Pitre – Les Abymes

    Martinique : Fort-de-France, Le Lamentin

    Guyane : Cayenne, Saint-Laurent-du-Maroni

    La Réunion : Le Port, Saint-André, Saint-Joseph, Saint-Pierre

    Mayotte : Dembéni, Dzaoudzi, Mamoudzou

Les procédures à suivre pour être propriétaire d’un immobilier Saint-Jean-de-Luz

Être le propriétaire d’un logement à Saint-Jean-de-Luz est un rêve pour un grand nombre de personnes. En effet, cette partie de la côte basque est un lieu idéal pour avoir une résidence. Cela dit, avant de pouvoir acquérir un bien immobilier dans ce territoire, vous devez suivre quelques démarches. Ces procédures vous aideront à devenir propriétaire sans prendre des risques élevés.

Évaluer ses économies et trouver des aides pour financer l’acquisition du bien

La première chose à faire avant d’acheter un logement est d’estimer vos finances. Effectivement, Saint-Jean-de-Luz est l’une des communes les plus chères du Pays basque. De ce fait, si vous ne disposez pas d’assez d’argent, vous devez faire un prêt à la banque. Dans ce cas, il faut que vous calculiez votre capacité d’emprunt. Il s’agit du montant que vous pouvez prendre auprès d’un établissement bancaire sans vous ruiner. Pour l’estimer, il suffit de remplir un formulaire sur un simulateur en ligne.

Pour plus de précision, il est recommandé d’employer plusieurs simulateurs différents. Si la somme obtenue ne vous permet pas d’acheter une propriété, pensez à recourir aux aides au logement. Ces derniers ont pour but d’appuyer les particuliers dans le financement d’un projet immobilier. Il existe plusieurs aides que vous pouvez utiliser comme le plan d’épargne logement et le prêt à taux zéro renforcé.

S’informer sur le marché immobilier et dénicher une agence immobilière compétente

Après avoir évalué la somme à votre disposition, vous devez vous informer sur le marché luzien. Cette démarche vous permet de connaître le prix des logements dans cette localité. Selon les experts, le prix d’un appartement dans cette municipalité se négocie en moyenne à environ 5 301 €/m². Pour les maisons, le mètre carré est proposé entre 2 600 € à 6 800 €. Une fois cette étape finie, il faut que vous trouver une agence compétente. Ce professionnel vous sera d’une grande aide pour acquérir votre immobilier Saint-Jean-de-Luz.

En effet, il vous soutiendra dans l’intégralité des procédures à suivre pour être propriétaire. De plus, il vous proposera de nombreux catalogues de logement dont certains sont exclusifs. Pour dénicher une compagnie sérieuse, le mieux est de recourir à la bonne vieille méthode du bouche-à-oreille. Cela vous permettra d’avoir des avis concrets sur les agences présents à Saint-Jean-de-Luz.

Choisir le bien à acquérir et signer un compromis de vente

Avant de pouvoir passer à la recherche de la résidence, vous devez savoir quel type de logements vous souhaitez acquérir. En effet, il y a une grande différence entre un appartement et une maison. Cela dit, chacun de ses biens immobiliers possède ses avantages et ses inconvénients. Dès que vous avez la réponse à cette question, vous pouvez enfin partir en quête de la résidence de vos rêves.

Pour ce faire, vous pouvez demander à votre agence immobilière de trouver une propriété correspondant à vos critères. Une fois que vous avez déniché la perle rare, il faut que vous proposer une offre au vendeur. Si ce dernier l’accepte, il ne vous reste plus qu’à signer un compromis de vente. Ce document engage à la fois l’acheteur et le propriétaire. Il est juridiquement équivalent à une vente et nécessite un dépôt de garantie.

Comment choisir son agence immobilière ?

Vous compter votre bien immobilier avec l’aide d’une agence immobilière ? Le choix peut être difficile parmi les nombreuses offres que vous trouverez. Vous pourrez trouver l’agence dans les petites annonces, sur internet et autres ressources. Sachez alors quels sont les détails qui vous permettront de le choisir efficacement.

Exposer votre bien immobilier dans plusieurs agences

Pour assurer la vente de votre patrimoine, il est possible de le confier à une ou à plusieurs agences. Si vous voulez en choisir plusieurs, sachez que la grande majorité des agences immobilières vous inciteront à signer un mandat de vente exclusif. Vous devrez simplement savoir que vous n’êtes pas obligé de le faire.

Parmi les sociétés immobilières, il y a celles qui déploient tous les moyens pour réussir la vente, contrairement aux autres agences n’ayant pas les ressources suffisante. Le cas de cette dernière lui pousse alors à rentrer des mandats sans faire suffisamment d’effort. Soyez donc vigilent avant de décider de signer les mandats auprès des différentes agences immobilières.

Vous devrez aussi éviter de proposer votre immobilier Flayosc dans trop d’agences, car aux yeux des acheteurs, cela peut vouloir dire que vous avez du mal à vendre votre bien. Cette situation incitera alors les acquéreurs à négocier grandement leur prix d’achat. La meilleure chose à faire est de choisir entre 2 et 4 agences immobilières professionnelles. Basez-vous sur les bons critères dans le choix de chaque agence !

Les critères pour le choix d’une agence immobilière

La grande majorité des vendeurs ont pour principal but de vendre vite avec un excellent prix. Dans le cadre d’une vente immobilière, le choix des agences immobilières demeure alors une chose importante. Privilégiez les agences professionnelles, expérimentées et disposant des ressources nécessaires pour booster votre vente de bien immobilier. Ainsi, vous pourrez atteindre votre objectif rapidement et en toute efficacité.

Pour vendre rapidement un bien, il est nécessaire de connaître les prix courants des logements sur votre ville ou quartier. C’est un moyen de définir le prix de votre maison au bon niveau. Il est de ce fait favorable de choisir une agence près de l’immobilier à vendre. Les agents auront facilement la possibilité de connaître les prix des transactions récentes effectuées au sein de votre quartier. Votre logement aura donc un prix de vente approprié. Vous devrez également considérer le savoir-faire et le professionnalisme des agents.

Avec un agent largement compétent, vous aurez droit à des conseils avisés. Il sera à votre écoute et vous guidera sur les démarches nécessaires à la réussite de votre vente. L’agent immobilier prendra les mesures de votre habitation tout en vous renseignant sur les différents diagnostics immobiliers que vous devez procurer. Son travail consistera également à estimer de manière précise le prix de votre bien immobilier Flayosc.

L’agence assure votre assistance

L’agence vous propose de nombreuses prestations afin de garantir le bon déroulement de la vente. Vous pourrez alors lui demander sur quels détails il se base pour définir le prix de votre logement. Il en va de même sur les références des ventes sur lesquelles l’agent se réfère. En même temps, elle vous aide également dans la réalisation des dossiers nécessaires !

Investissez dans une maison pour vos vacances à Sainte-Maxime

Partir en vacances n’est pas toujours une partie de plaisir quand on doit passer du temps à réfléchir où dormir pendant ces jours de repos. Bien que les hôtels soient une bonne alternative pour ce genre de chose, ils reviennent toujours plus chers bien évidemment surtout durant les périodes de vacances alors que le budget n’est pas toujours prévu à cet effet. Si vous envisagez de vous rendre à Sainte-Maxime, vous pouvez en effet investir dans une maison pour votre séjour, et en profitez pour trouver de bonnes affaires et diverses opportunités d‘investissement.

Pourquoi investir dans une maison de vacance ?

Investir dans une maison à Sainte-Maxime paraît être une décision assez difficile et coûteuse, mais cette idée mérite qu’on y réfléchisse à deux fois. Sainte-Maxime abrite l’une des plus belles plages et c’est une destination de choix pour toutes les personnes qui souhaitent passer du temps dans un endroit tranquille. En considérant que c’est une ville touristique, il est clair que les prix d’hôtels sont plus onéreux lors des hautes saisons, avoir une maison semble alors une idée plutôt reposante tout en sachant que c’est un investissement à long terme pour toutes les vacances qui viennent.

Maison de retraite au bord de la mer

Pourquoi ne pas penser non plus à une maison à Sainte-Maxime pour ses années de retraite, s’offrir enfin la paix tant attendue durant des années de dur labeur. C’est un investissement, oui cela est sûr, mais vous passerez des beaux jours ensoleillés dans la chaleur et les brises de l’océan de Sainte-Maxime pendant longtemps. Il est clair qu’avoir une maison de retraite est une récompense bien méritée d’années de travail.

Mais la maison peut aussi constituer une seconde maison si c’est ce que vous souhaitez en faire, vous y passerez quand vous voudrez, mais il faut penser à l’entretenir régulièrement. La plupart des maisons à Sainte Maxime ont une piscine dans celle-ci et le confort et la sécurité sont de mise dans cette ville.

Comment faire profit d’une maison à Sainte Maxime

Investir c’est bien, tirer profit c’est mieux. Pour cela, vous pouvez par exemple acheter une maison à Sainte-Maxime à deux ou à trois, et pour les vacances, vous y passerez à tour de rôle chacun avec sa famille. Vous pouvez aussi par exemple faire louer votre maison si vous n’y vivez pas en permanence, vous la mettez en location pendant que vous n’en avez pas besoin, dans ce cas, vous avez une source de revenue tout en ayant une maison pour les vacances.

Vous pouvez aussi penser à une possibilité de colocation dans le cas où votre maison est assez grande pour recevoir deux familles par exemple ou selon votre disponibilité. Ayez en tête que le prix de la maison varie de 300.000 euros à des millions d’euros selon vos exigences et ce qui vous plait (design, dimension, emplacement).

La vente d’une villa : tous ce qu’il faut savoir

On classe souvent une villa par ses atouts immobiliers. Les pièces de la maison sont très confortables sur le plan environnemental et sur le plan matériel. Vendre une villa demande des techniques précises afin de plaire au plus grand nombre. Celles-ci consistent surtout à la publication de l’annonce, à la visite des lieux et à la réalisation des formalités administratives. Il faut donc prendre en compte certains conseils pour réussir la vente.

Les caractéristiques d’une villa

Une villa doit respecter plusieurs normes de qualité pour être considérer comme une habitation convenable. On considère souvent ce genre d’infrastructure par son paysage intérieur et extérieur. Cependant, d’autres aspects font également partis des critères à prendre en compte pour pouvoir vendre une villa comme le design intérieur, la lumière, les paysages extérieurs, l’aspect des pièces, les décorations et les équipements.

Ensuite, une villa est aussi un bien immobilier qui doit avoir un cadre hygiénique irréprochable. Elle doit être équipée de matériels de dernière génération que ce soit dans la cuisine, la salle de bain, le salon ou dans les chambres à coucher. Il faut qu’elle soit bien isolée avec tous les équipements de chauffage, de climatisation,…

Meilleurs moyens de vendre une villa

Pour réussir la vente d’une villa les issambres  dans les meilleures conditions, quelques principes sont à considérer. Il est nécessaire de prendre soin de l’apparence intérieure et extérieure du logement. Si on est en présence d’une pièce ou d’un endroit qui a besoin d’être rénové, il est primordial de le faire sans délai car cela peut nuire à l’infrastructure et au processus de vente immobilière.

Le soin de l’image est en effet essentiel pour vendre un bien immobilier plus rapidement et il faut réaliser les travaux de réhabilitation et de rénovation pour donner un coup de cœur aux acheteurs potentiels. Ces travaux sont des modifications superficielles de la maison. Un changement radical nécessite beaucoup d’investissement mais c’est quelques fois la meilleure solution pour parvenir à vendre à une vitesse éclaire. Il existe quelques idées de rénovation à savoir la dépersonnalisation de l’intérieur, le rajeunissement des murs et le nettoyage.

Comment vendre plus rapidement une villa ?

Après le nettoyage et le rangement de l’intérieur et de l’extérieur de la ville, pour la vendre rapidement, on passe par la publication d’une annonce sur des sites spécialisés. Dans cette annonce, il faut illustrer la page web avec de belles photos et une excellente présentation de la villa avec toutes les descriptions afin de séduire et de convaincre les clients. Le meilleur moyen d’obtenir des clichés de qualités est de faire appel à un photographe professionnel.

On peut également vendre plus rapidement une villa en considérant la période de vente. La haute saison du secteur immobilier est pendant la rentrée et le printemps. Enfin, il ne faut pas oublier de faire une estimation du juste prix de la villa. L’idéal est de demander plusieurs estimations de valeurs à des agents immobiliers pour connaitre un prix approximatif et vendre le bien plus rapidement.

Les tendances du marché immobilier à Lyon

Aujourd’hui, le prix d’un logement neuf au mètre carré excède les 5500 € dans la majorité des arrondissements de la ville de Lyon. La raison de ce prix toujours plus fulgurant pourrait être la rareté des fonciers. Cependant, c’est également le cas pour le marché de l’ancien. Les prix de l’immobilier à Lyon n’ont jamais été aussi hauts selon la Fondation des Promoteurs Immobiliers (FPI). Après l’année 2017, ils ne cessent de flamber. On a constaté une augmentation de 3,7 % en seulement un an. D’après l’explication de Hervé Simon, président de la FPI, il n’y a pas assez d’offres sur le marché.

Les offres n’arrivent plus à satisfaire les demandes

Le marché immobilier à Lyon est considéré comme « sous tension ». Les offres dans le neuf n’arrivent plus à satisfaire les demandes. Par rapport à l’année dernière, elles ont diminué de 20 %. Ceci est notamment dû aux délais d’obtention de permis de construire qui s’allongent selon l’explication de la FPI.

Ainsi, les acquéreurs se tournent vers le marché immobilier dans l’ancien. Cependant, les professionnels du secteur profitent de ces prix dans le neuf à tendance haussière pour augmenter à leur tour les prix dans l’ancien. Preuve à l’appui : selon le baromètre LPI-SeLoger, « les prix des appartements anciens ont grimpé de 10,3 % à Lyon » en un an.

De plus, la Chambre des notaires du Rhône confirme cette tendance haussière dans la métropole lyonnaise. Elle s’appuie sur les prix de sorties à la conclusion d’une transaction immobilière. Cependant, il ne s’agit pas d’une envolée des prix, mais d’un assagissement selon cette même Chambre des notaires.

Une hausse brutale sur tous les quartiers lyonnais

Cette tendance haussière a influencé le marché immobilier dans la plupart des quartiers lyonnais. Selon encore le baromètre LPI-SeLoger, Croix-Paquet et Saint-Vincent ont enregistré une poussée rapide de leurs prix. Il faut prévoir 23,4 % de plus par rapport à l’année précédente pour obtenir un mètre carré. Cette augmentation est de 14,4 % pour le VIIe, 11,3 % pour le VIe arrondissement de Lyon.

Alors, si vous vous demandez où investir à Lyon, l’Observatoire partenarial de l’habitat recommande Gerland. C’est le quartier le moins cher, car il ne faut débourser que 3 320 € par m2. Le quartier Charlemagne figure en seconde place du classement. Enfin, le quartier de la Part-Dieu est également à surveiller de près pour les investisseurs, car il est en pleine mutation.

Selon l’explication, le marché donne de plus en plus de place à l’Écologie. Les propriétaires, les bailleurs et les professionnels du secteur doivent s’adapter à cette tendance pour donner plus de valeur à leur bien immobilier.

Dans tous les cas, des Diagnostics Techniques immobiliers peuvent être nécessaires. Vous pourrez ainsi répondre parfaitement aux attentes des acquéreurs ou des locataires à Lyon. Allodiagnostic, une société de diagnostic immobilier dans la ville de Lyon, est en mesure de vous accompagner dans cette démarche. N’hésitez pas à visiter leur site et à leur adresser une demande de contactpour plus d’informations.

Nexity, en qualité d’acteur au redressement des problèmes de logement

On identifie actuellement un déséquilibre alarmant de l’offre et de la demande dans le domaine de l’immobilier. Cette situation a été étudiée de près par le promoteur immobilier Nexity pour ensuite sortir différentes mesures structurelles, législatives et surtout fiscales pour remédier rapidement à ce problème de logement. Abrogeant une vingtaine de réformes et de soutien aux anciens régimes ; le promoteur immobilier a adressé ces propositions au gouvernement sous forme de lettre ouverte. Son objectif premier est de promouvoir l’offre de logement accessible au pouvoir d’achat des Français.

Droits de mutation et fiscalité

Le promoteur insiste surtout dans ce domaine la révision du mode de calcul des droits de mutation à titre onéreux (DMTO). C’est la mesure phare parmi toutes les autres proposée par Nexity. En effet, les frais de notaires sont identifiés excessifs par ce professionnel, surtout lors de la cession des biens anciens. Nexity propose de ce fait d’alléger cette charge de manière à faire le calcul sur la base du prix de cession du logement ancien et non plus en fonction du taux imposé par le département. La perpétuation du DMTO abordable est en effet relevée comme un moteur certain pour l’accession au logement, les placements dans l’ancien n’étant pas très prisés de par cette charge importante.

Par ailleurs, Nexity insiste aussi sur la précision de la TVA applicable pour les zones A et B1. En effet, la distance physique de ces délimitations géographiques fiscales est souvent proche alors l’écart est important à la TVA, à savoir 5,5% et 20%. Le promoteur trouve ainsi injuste d’appliquer un taux différent alors que les biens ne s’écartent pas plus de 300 à 500 mètres des zones A. Le prix s’avère être totalement différent dans ce cas, alors que les investissements se déroulent tout près. Nexity propose ainsi au gouvernement la mise en application d’une TVA intermédiaire à hauteur de 10%, une souplesse à donner aux zones dans les bandes des 300 et 500 mètres entre autres. Il suggère également l’effectivité de ce règlement par rapport aux ménages et le prix du logement concerné.

Des refontes sur les prix fonciers

Le prix du foncier est aussi lourdement interpellé par le promoteur immobilier Nexity. En effet, il n’a pas cessé d’augmenter depuis les 10 dernières années. De plus, la fiscalité devient une charge très imposante sur ces achats de terrain. Les collectivités agissent de la sorte puisqu’elles visent surtout à favoriser les équipements publics puisque les terrains accueilleront des projets de constructions et ainsi de nouveaux habitants à considérer. Nexity est en accord avec l’amélioration du cadre de vie et du quotidien des habitants, mais il souhaite seulement éclaircir les prix fonciers, l’attribution des marchés ainsi que les prévisions de prix de sortie. Par ailleurs, lorsque la zone est considérée comme tendue, ce promoteur demande aussi à élargir le nombre d’étages autorisé pour les bâtiments afin d’économiser des espaces au sol. Le prix des travaux de rénovation ont augmentés eux aussi dans les dernières années. Avoir une belle maison habitable bien rénovée et avec un bon prix est le souhait de tous les français. Pour ce faire, vous pouvez contacter les professionnels de RENOV BAT PLUS pour un devis.

Perpétuer les aides au logement

Nexity demande surtout une faveur auprès du gouvernement quant à la prolongation du dispositif Pinel dans les zones B2, et ce exclusivement pour les réalisations orientées vers des logements sociaux. De même, la zone C est aussi suppliée à avoir le PTZ, mais le promoteur préconise une quotité de 30% au lieu des 20 applicables avant. Par ailleurs, une extension de la mise en application de telles aides est à renforcer au niveau des régions à forte attractivité démographique.

« Older posts Newer posts »

© 2020 Immo Palast

Theme by Anders NorenUp ↑