Blog personnel sur l'immobilier français

Catégorie : Jardin

Jardiner en automne : quelles sont les tâches à réaliser?

Dès que les arbres perdent leurs feuilles, on peut dire que la saison automnale a commencé. Il fait plus froid et il pleut fréquemment. Pour éviter les désastres que peut occasionner l’hiver, le jardin a besoin d’être préparé. En effet, certaines plantes sont plus vulnérables que d’autres au froid. Pour les préserver, certaines tâches devront être réalisées dans le jardin en automne. Nous en parlons justement dans cet article. 

Continue reading

Quelques points à respecter pour réaliser l’élagage les arbres dans son jardin

Dans une propriété, les arbres doivent être bien soignés et entretenus régulièrement. Il faut dire que l’élagage est une opération essentielle pour leur offrir bien-être et santé. Cependant, cette pratique est aussi nécessaire pour des raisons de sécurité. Des fois, la loi impose la réalisation de cette opération. Si vous disposez d’arbres dans votre jardin, et qu’ils ne sont pas entretenus, les informations ci-dessous vous seront d’une grande utilité.

Engager un professionnel compétent et expérimenté

Pour les arbres de petite taille, l’élagage peut être à la portée de tout le monde. Or pour les grands arbres, il peut être dangereux de s’aventurer sur les cimes des arbres sans avoir l’expertise et l’expérience sur cette opération. Il faut dire que l’élagage est une science réellement compliquée. D’autant plus qu’il faudra disposer d’un équipement spécifique et d’une maîtrise des techniques pour y arriver. L’idéal serait notamment de faire appel à un élagueur professionnel comme celui qui se trouve sur https://www.elagage-paysagiste-21.fr/ pour éviter les risques.

Cependant, il faudra être minutieux lors du choix du professionnel, car il y a certains élagueurs peu compétents qui peuvent causer des dommages importants sur les arbres. De ce fait, il est nécessaire de réaliser quelques vérifications avant de choisir. Déjà, s’il s’agit d’une entreprise, il faut qu’elle dispose d’assurances nécessaires. Elle doit également être enregistrée et ayant en sa possession un numéro SIRET sans oublier l’assurance à responsabilité civile professionnelle RC PRO. Elle peut même prouver ses compétences par quelques images de ses dernières réalisations. Il est aussi conseillé de comparer plusieurs devis, car chaque professionnel propose des tarifs différents.

Quand procéder à l’élagage ?

Certes, il est possible d’effectuer l’élagage toute l’année. Cependant, tout dépendra essentiellement des essences des arbres. Il faut dire que la saison compte réellement. La survie des arbres dépend de ce paramètre. D’autant plus que certains arbres ne supporteront pas d’être taillés en hiver durant leur repos végétatif, tandis que d’autres sauront bien s’adapter. Pour certaines espèces d’arbres, l’idéal serait de favoriser l’automne ou la fin de l’été. Par ailleurs, le printemps est une période à éviter pour l’élagage. Durant cette saison, les arbres, pour la plupart, sont en pleine montée de sève. L’élagage peut provoquer des coulées de résine conséquentes. 

Dans ce cas, avant la taille, il faut connaître la famille de l’arbre selon qu’il s’agit de résineux, feuillus, palmiers ou arbres fruitiers. Dans tous les cas, il est conseillé de demander l’avis d’un professionnel. En ce qui concerne la fréquence de la taille, il est important de se baser sur l’âge des arbres. Généralement, un arbre de moins de 10 ans doit être taillé tous les ans. S’il est âgé de 10 et plus, il vaudrait mieux élaguer tous les deux ans. Un arbre de 20 ans, lui sera taillé tous les 4 à 5 ans. Enfin, pour une espèce de plus de 20 ans, il vaudrait mieux tailler tous les 10 ans.

Dans certains cas, l’élagage n’est pas toujours nécessaire. Il ne doit être réalisé que lorsque sa croissance peut présenter des risques de sécurité comme la chute de branches. Il faudra notamment se référer à la législation pour connaître les obligations des propriétaires en termes d’élagage. 

Travaux de jardinage : comment prodiguer le soin adapté à chaque espèce?

Votre parc botanique fait partie des éléments essentiels qui valorisent votre propriété en contribuant à l’esthétique de votre décoration extérieure. De plus, ce bel écrin de verdure peut vous procurer beaucoup de bien-être et vous apporter de l’air frais et pur. Cependant, avant de pouvoir profiter de tous ces bienfaits, vous devez au préalable effectuer des travaux de jardinage, de façon systématique. Pour ce faire, il est essentiel d’avoir une grande connaissance des différentes variétés composant votre parterre de fleurs, pour mieux choisir le traitement adapté. Par conséquent, si vous souhaitez réussir l’entretien de votre plantation, il est impératif de faire appel à un jardinier professionnel.

Continue reading

A quel moment de l’année doit-on tailler sa haie de jardins?

La plantation de haie fait partie des solutions les plus prisées pour délimiter une propriété. En plus de nous préserver des intrusions et des regards indiscrets, une haie fait office d’élément de décoration pour le jardin. Faut-il encore qu’elle soit bien entretenue. En effet, elle a besoin d’être taillée périodiquement afin de préserver l’esthétique et l’harmonie des lieux. La taille doit néanmoins s’opérer à certains moments de l’année. Nous en parlons. Découvrez ! 

Quelle est la période idéale pour tailler une haie de jardins ? 

La meilleure période pour tailler une haie varie en fonction de l’essence des arbustes qui la composent. Pour mieux la déterminer, n’hésitez pas à demander conseil à un jardinier professionnel comme https://www.artisan-elagueur-16.fr/

En effet, les arbustes composant une haie s’activent en général deux fois par an. Par conséquent, il faudra tailler celle-ci à la même fréquence. Les travaux sont en principe entrepris au printemps et à la fin de l’été. 

La taille des haies fleuries est également effectuée à mesure de deux fois par an. Elles sont composées d’arbustes qui fleurissent à des moments différents. Leur taille est exécutée au printemps, en l’occurrence à l’issue de la période de floraison. 

À titre d’exemple, les conifères comme le thuya ou les leylandis nécessitent deux tailles chaque année. La première intervention a lieu entre le mois d’avril et le mois de mai. Quant à la seconde, elle est opérée durant le mois de septembre. Si la taille est effectuée trop tard, les plaies qui en résultent risquent de mal se cicatriser. 

En revanche, certaines variétés de haies peuvent être taillées à tout moment de l’année. Il y a par exemple les haies champêtres. Néanmoins, il est essentiel de prendre en compte les spécificités et le type de l’arbuste à tailler. 

Quelques astuces pour tailler correctement sa haie de jardins 

Pour réussir les travaux de taille, il faudra avant tout se munir des bons outils et appliquer la bonne méthode. Afin que les coupes soient bien précises, utilisez de préférence un taille-haie. Plusieurs modèles de taille-haies sont actuellement disponibles en magasin spécialisé. Pour traiter un jardin de dimension réduite, vous pouvez par exemple opter pour un taille-haie électrique. Si votre jardin est assez vaste, l’utilisation d’un taille-haie thermique est préconisée. Il s’agit en effet du matériel dont se servent les jardiniers professionnels dans le cadre de leurs différentes interventions. 

Après avoir choisi l’outil de coupe, il est temps d’entamer les travaux. Commencez par planter 4 piquets sur les extrémités de la haie. Utilisez par la suite un fil de fer pour les relier entre eux. Ce dispositif vous servira de guide au moment de tailler. Placez le fil de fer en question à 20 cm en dessous du sommet des arbustes. Pour obtenir une haie bien rectiligne, il suffit de la couper en suivant ce fil. Les travaux se poursuivent avec la taille des côtés de la haie. La cime de la haie doit être moins large que sa base. Ainsi, la totalité des arbustes profitera des rayons de soleil. Pour un meilleur rendu, nous vous conseillons de solliciter les services d’un jardinier. 

Quant à la manipulation du taille-haie, il faut souligner quelques points. En effet, il faut le garder contre votre corps durant toute la durée de l’opération. Vous vous fatiguez moins rapidement, notamment si la haie a une longueur assez importante. Évitez à tout prix de maintenir cet appareil à bout de bras. Une telle pratique rendrait la coupe moins précise.

Entretien de jardin : comment économiser l’eau pour l’arrosage?

Arroser son jardin s’avère être indispensable pour prendre soin des plantes. Bien que l’eau semble être abondante actuellement, il est important de tenir compte de l’état de l’environnement actuel avec le réchauffement climatique. Gaspiller l’eau potable n’est plus du tout de mise. Il est donc important de trouver une solution accessible pour économiser de l’eau pour l’arrosage de son jardin. Quelques techniques sont en effet faisables pour y arriver.

Choisir le bon moment pour arroser les plantes

Pour économiser en eau lors de l’arrosage du jardin, il est vivement conseillé d’opter pour l’arrosage intelligent. Ce qui voudra donc dire qu’il est plutôt intéressant d’arroser les plantes le soir ou encore très tôt le matin. Arroser en dehors de ces périodes peut s’avérer inutile. Un arrosage en après-midi est par exemple peine perdue sachant que les eaux arrosées s’évaporeront avant même d’être absorbées par les racines des plantes. 

Autrement, il est aussi utile de s’informer sur les prévisions météorologiques, car si une pluie s’annonce, il est inutile d’arroser. Au cours de l’arrosage, il vaut mieux arroser le pied des plantes. Il est inutile d’arroser les feuilles ni les tiges. Pour la fréquence, il vaut mieux arroser en petite quantité tous les jours que de le réaliser une fois par semaine en abondance. Pour ceux qui n’ont pas le temps de prendre soin de leurs plantes régulièrement, il vaut mieux confier cette tâche à un professionnel comme ce jardinier dans le Sarthe.

Avoir l’habitude de retenir l’eau dans le sol

Voilà, une autre méthode efficace et accessible pour économiser de l’eau en termes d’arrosage. Il faut dire qu’un jardinier professionnel saura la mettre en œuvre selon le cas. Pour économiser de l’eau, il est indispensable de connaître la nature du sol du jardin. En général, il arrive qu’il soit drainant. Ce type de sol n’arrivera pas à retenir l’eau d’arrosage. Ce qui voudra dire que les plantes n’arriveront jamais à absorber l’eau dont elles auront besoin avec ce type de sol. 

De ce fait, l’idéal serait d’y ajouter de la matière organique connue sous le nom de compost. Cette méthode évite notamment les déperditions d’eau. En réalité, le compost permet la circulation de l’eau plus lentement. Pour ce type de sol, il est aussi intéressant d’ajouter un paillis comme les plaquettes de bois, le chanvre ou encore les déchets de tonte. Il doit être placé à une épaisseur de 6 cm environ. En général, le paillis est en mesure de réguler la température du sol, de protéger des rayons du soleil et d’éviter l’évaporation. Ce qui réduit au total l’arrosage.

Mettre à profit les ressources naturelles

Certes, cette méthode n’est pas destinée à tout le monde. Déjà, il faut avoir une mare, un puits ou encore un étang pour y arriver. C’est une idée réellement avantageuse d’utiliser des ressources naturelles gratuites pour arroser son jardin. Par ailleurs, il est nécessaire de se renseigner de la qualité de l’eau pour éviter la contamination. Pour ce faire, il est important de faire analyser l’eau avant tout. Encore, il est conseillé de demander auprès de l’Agence de l’eau de sa région. Elle pourra exposer les contraintes écologiques et les règles d’usage des ressources naturelles.

Les actions à entreprendre pour entretenir les arbres dans sa propriété

Avoir des arbres dans son jardin est une chose merveilleuse. Ils procurent une sensation de fraîcheur et de bien-être, sans parler de l’aspect naturel de son environnement de vie. Cependant, ils doivent être bien entretenus pour préserver leur beauté et pour assurer leur bien-être. Généralement, les pratiques sont nombreuses pour y arriver. Il est possible pour vous d’appliquer certains des conseils suivants pour un entretien optimal des arbres de votre jardin.

Assurer l’arrosage selon le cas

L’arrosage est indispensable pour la survie des arbres. Bien que la plupart des propriétaires n’ont pas l’habitude, cette action est indispensable. Pour les plus jeunes, il est nécessaire de les arroser très régulièrement jusqu’à ce que leurs racines soient bien au point. À un moment donné, lorsqu’ils grandissent, il faudra arroser en profondeur. Cela permettra aux racines d’absorber très facilement l’humidité.

Pour ce faire, il est nécessaire de bien régler la pression de l’eau durant l’arrosage. Dans le cas où le paillis ou le sol est perturbé par l’arrivée de l’eau, il faudra envisager de réduire la pression afin de minimiser l’écoulement de l’eau. Il est conseillé d’utiliser un simple filet. Si les précipitations sont faibles, il est conseillé d’opter pour un tuyau suintant qui sera utilisé autour de la base de l’arbre. Sinon, il est intéressant de faire couler l’eau très doucement avec le tuyau durant plusieurs heures.

Opter pour l’élagage

Si cette opération est souvent négligée par les propriétaires, il est clairement important de l’envisager si on dispose d’arbres dans son jardin. L’élagage est une pratique importante qui permet de limiter le développement de la plante et de contrôler ses ramifications afin qu’il soit beau à voir. Il s’agit également d’une action importante pour des raisons de sécurité. Les branches qui poussent hors de son emplacement peuvent présenter des dangers pour les biens et les personnes en raison des risques de chutes de branches cassées.

En plus de ces avantages, l’élagage permet à l’arbre de préserver ses ressources et son énergie. Quand il y a trop de branches, l’arbre peut être vulnérable. Pour réussir cette opération, il est pratiquement important de le confier à cet élagueur professionnel et compétent comme celui qui se trouve sur https://www.elagueur-paysagiste-67.fr/ . Il dispose des capacités physiques et techniques pour mener à bien cette tâche. Il saura réaliser l’élagage suivant les normes en vigueur. 

Utiliser les paillis multifonctions et nourrir les arbres

Les arbres ont besoin d’être nourris régulièrement. Pour y arriver, il faudra bien sûr utiliser de l’engrais. Pour les jeunes arbres, l’idéal serait d’attendre qu’ils soient un peu plus rétablis avant de les nourrir. Il ne faudra donc pas mettre l’engrais dans le trou de plantation sous peine d’endommager les racines. L’idéal serait d’attendre une saison pour laisser grandir la plante. Au cours du printemps, il est possible d’alimenter les arbres adolescents avec de l’engrais à libération lente. Pour bien déposer l’engrais, l’idéal serait de percer des trous dans le sol afin qu’il n’arrive dans les zones des herbes.

En plus de nourrir, il est aussi intéressant d’utiliser du paillis pour préserver l’humidité et éviter les mauvaises herbes. Pour assurer ce point, l’idéal serait de se tourner vers les matières organiques annuelles comme les éclats de bois, les copeaux d’écorce… Pour le mettre en place, il faut le répandre autour de la base de l’arbre.

Tout ce que vous devez savoir sur les abris de piscine bas

Vous êtes propriétaire d’un hôtel, d’un gîte ou d’un espace de vacances et vous ambitionnez acquérir un abri pour votre piscine. Mais pour vous, l’aspect esthétique est un élément essentiel. Après l’installation, la vue sur le jardin doit donc être dégagée.Vous recherchez également un abri de bonne qualité, c’est-à-dire doit souple, simple à manier et facilitant l’ouverture et la fermeture du bassin. Plus de soucis à vous faire ! Les abris piscine bas sont à votre disposition et répondent bien à vos espérances. Vous n’aurez même pas besoin de faire une modification quelconque.

Continue reading

Entretenir une haie de jardins : quelles sont les opérations à prévoir?

Pour délimiter leurs propriétés, nombreux sont ceux qui choisissent une clôture ou un grillage. Différents matériaux (le bois, le métal, la brique, le béton, etc.) sont utilisés à cet effet. Néanmoins, l’installation d’une haie de jardins demeure la façon la plus écologique et la plus naturelle pour clôturer une parcelle. Une haie se compose en général d’au moins deux variétés d’arbustes. Mais toutes autres plantent de l’espace vert, ces derniers ont besoin d’un entretien régulier. Comment donc entretenir une haie de jardins ? Nous en parlons dans le présent article. 

Continue reading

Tout ce qu’il faut savoir pour préparer et entretenir son jardin avant l’hiver

Quand l’hiver approche, il faut penser à protéger les plantes dans son jardin. En préparant son espace vert à l’arrivée de cette période, on limite les dégâts qu’occasionnent le gel et la neige. D’ailleurs, en réalisant des travaux de jardinage, on aura moins à faire quand les beaux temps reviendront. Mais comment bien préparer son jardin avant l’hiver ? Nous répondons à cette question dans le présent article. 

Supprimez les végétaux morts et désherbez le jardin 

Avant que le froid ne pointe son nez, il faut nécessairement éliminer les branches mortes ou endommagées des arbres. C’est également le moment de cueillir les derniers fruits et légumes. Les fruits momifiés ainsi que ceux qui ne sont pas tombés devront aussi être supprimés.  En effet, ils sont souvent porteurs de maladies, car ce sont des foyers idéaux pour le développement des parasites. Cette opération permet donc d’éviter l’expansion d’une pathologie sur les plantes saines. 

Outre cela, il faut prendre le soin de retirer les mauvaises herbes. Ce qui évite leur prolifération dans tout le jardin. Il ne suffit pas de couper la partie superficielle.  Pour que ces végétaux indésirables ne repoussent plus, il faut absolument arracher leurs racines. Vous pouvez par exemple laisser un jardinier professionnel se charger de cette tâche. En effet, il peut avoir recours à différentes techniques pour désherber votre terrain. De plus, il dispose du matériel nécessaire pour ce faire. 

Ramassez les feuilles mortes 

Le grand nettoyage, c’est pour la fin de l’automne! Le ramassage des feuilles mortes et pourries répond à un besoin de préserver la santé des herbacés qui composent la pelouse. En effet, celles-ci sont en partie responsables de l’apparition des mousses sur le gazon. Pensez donc à ratisser régulièrement votre jardin jusque qu’à ce que la dernière feuille tombe.  Quant aux déchets qui en résultent, vous pouvez en faire du compost ou les évacuer à la déchèterie. 

arrosage, jet d'eau, jardinier

Prenez soin de votre pelouse 

Pendant l’été, la pelouse de votre jardin a été exposée à la chaleur. De ce fait, elle a jauni et peut même parfois être desséchée par le soleil. L’automne est la période de l’année qui vous permettra de lui rendre sa beauté. Lorsque cette saison touchera à sa fin, on procèdera à la dernière tonte. Cette opération sera complétée par sa scarification. Même s’il est de tradition d’effectuer cette dernière au printemps, il n’est pas trop tard d’intervenir en automne. La scarification permet de supprimer le feutrage et la couche de mousse qui recouvrent la pelouse. En outre, elle permet d’aérer le sol de sorte que le gazon puisse bénéficier de tous les nutriments qui lui sont indispensables. Après la scarification, veillez à combler les trous sur la pelouse avec de l’engrais. Retenez que l’automne  est la période idéale pour regarnir un gazon clairsemé. En effet, les derniers rayons de soleil et l’humidité stimulent la germination des graines. En conséquence, le semis de pelouse peut aussi avoir lieu durant cette saison. 

Toutefois, il est conseillé de solliciter les services d’un spécialiste en travaux de jardinage pour l’entretien de votre espace vert. Il sera alors mieux préparé et vous éviterez les mauvaises surprises après la fonte des neiges. 

Taillez vos haies de jardins 

Les haies de jardins devront aussi jouir d’une dernière taille avant l’hiver. Cette opération ne permet pas uniquement de soigner l’apparence de votre jardin. Elle procure une meilleure santé aux arbustes qui composent votre haie. De plus, la taille est une véritable garantie de leur croissance. Toutefois, si vous n’avez pas assez de temps pour effectuer cette tâche, débarrassez-vous au moins des branches mortes et cassées. 

Ici encore, nous vous encourageons à recourir aux services de ce jardinier situé dans le Val d’Oise. Son intervention constitue d’ailleurs une garantie d’un travail bien fait. 

Rentrez les plantes et paillez le sol 

Pour protéger vos plantes du froid, prenez le soin de les rentrer en intérieur. Si elles ne peuvent être déplacées, il faudra recouvrir la terre dans laquelle ils sont plantés de paille. Étalez-en une bonne couche aux pieds des arbres et des arbustes. Cette couche devra environ avoir 7 à 10 cm d’épaisseur. Pour les autres plantes, une couche de 3 à 5 cm de paille suffira à les protéger.  Bon à savoir : Le paillage est également connu sous l’appellation « mulching ». Ce procédé a été utilisé depuis longtemps dans le domaine de l’horticulture. Il permet de préserver un bon niveau d’humidité du sol et freine l’apparition des mauvaises herbes.

Quels sont les différents systèmes d’arrosage automatique ?

Un arrosage régulier est indispensable pour le développement de la plante. Afin de ne pas devoir vous servir à chaque fois de votre arrosoir, vous pouvez envisager de mettre en place un système d’arrosage automatique. Ce dispositif se décline en 3 types : l’arrosage automatique de surface, l’arrosage enterré, et le goutte à goutte. Multiples sont les avantages de l’utilisation de cet appareil.

L’arrosage automatique de surface

Il s’agit de la solution la moins chère. L’arrosage automatique correspond parfaitement aux jardins de petite taille. Il est constitué d’un embout rattaché à l’extrémité d’un tuyau relié au point d’eau. Il peut être immobilisé ou en rotation. Il est également possible de l’équiper d’une rampe oscillante. Ce dispositif convient pour l’arrosage des surfaces rectilignes telles que le potager, grâce à l’eau déversée en forme d’éventail. Quant aux surfaces plus étendues, penchez plutôt pour l’arroseur à canon. Les jets d’eau sont expulsés beaucoup plus loin.

Jardin, Arrosage, L'Irrigation, L'Eau, Arroseur

L’arrosage automatique de surface dispose d’un système programmable qui permet de déclencher automatiquement l’arrosage à des heures précises. Après chaque utilisation, il est conseillé de ranger l’équipement pour éviter de trop encombrer le jardin. Cet appareil n’est plutôt pas adapté pour les jardins plus vastes. Sinon, vous aurez besoin d’un grand nombre de tuyaux et d’arroseurs. Vous pouvez faire appel à un jardinier pour assurer l’installation. Il peut également vous conseiller sur le type d’arroseur qui convient à votre jardin.

L’arrosage enterré

Ce type d’arrosage est comme son nom l’indique sous la terre. Ce qui est plus esthétique. De ce fait, son installation est donc plutôt complexe. Elle demande l’intervention d’un professionnel comme ce jardinier dans le 78. D’habitude, la pose est effectuée pendant l’aménagement du jardin. L’arrosage enterré permet de bénéficier de deux différentes sortes de jets, à choisir en fonction de la nature de vos plantes à arroser. D’un côté, on distingue les tuyères qui permettent de profiter de jets plus fins. Elles sont adaptées aux massifs de fleurs. D’un autre côté, il y a les turbines qui produisent des jets plus puissants. Elles conviennent aux pelouses. Puis, pour élargir la surface couverte, optez pour les arroseurs escamotables oscillants. Ils peuvent atteindre jusqu’à 150 m² de surface.

L’arrosage goutte à goutte

L’arrosage goutte à goutte procure un grand nombre d’atouts. D’abord, il est écologique. En effet, il n’atteint que les pieds des végétaux. Ainsi, il économise donc l’eau et n’arrose pas les mauvaises herbes. Sa praticité réside dans le fait qu’il est très facile à programmer. Son installation n’est pas complexe. Vous pouvez réaliser la mise en place. La fixation des tuyaux au sol est assurée par des crampons. Ils vont d’une plante à une autre grâce à des dérivateurs. Et l’arrosage est assuré par des goutteurs.

Par contre, vous devez bien surveiller votre installation car les végétations risquent de s’y loger.

Ce type d’arrosage convient aux potagers, aux bordures, aux massifs, ainsi qu’aux balcons.

Quels sont les avantages de l’arrosage automatique ?

Le principal atout de l’installation d’un système d’arrosage automatique c’est l’économie considérable de temps. Fini l’arrosage manuel. Il suffit de programmer les heures auxquelles vous désirez mettre votre arroseur en marche et il se déclenche tout seul. Aucune autre intervention n’est nécessaire. Ainsi, vous pouvez vous absenter sans vous préoccuper de vos plantes. Quel que soit la taille de votre jardin, il existe un type d’arroseur approprié. En outre, ce dispositif est écologique. Vous avez la possibilité de gérer la quantité d’eau en fonction des besoins des végétaux.

Une pelouse artificielle pour un jardin toujours vert

La pelouse artificielle est le fruit des années de recherche pour l’amélioration de revêtementextérieur d’une maison. C’est un excellent matériau de décoration de jardin et un meilleur revêtement. Pour l’espaceextérieur, ce tapis synthétique est un gage à la fois de qualité et d’esthétique. Dans cette rubrique, on va parler un peu plus des qualités de la pelouse artificielle pour le jardin.

Les performances de la pelouse artificielle

Quand on parle de pelouse synthétique, on pense tout de suite aux tapis verts à installer dans un jardin. Ce type de revêtement de sol comporte de nombreux avantages notamment il ne subit pas de variations en cas de changement de température. Il neutralise aussi les rayons UV et ne connaît aucune déformation à l’eau de mer ou de la piscine. Il peut également assurer une protection du pied. Puis par sa robustesse, ce type de pelouse possède une longue durée de vie. A part sa longévité, la pelouse synthétique est aussi relaxante grâce à sa texture au toucher. En effet, elle est confortable grâce à sa légère et son élasticité.

Une des qualités de la pelouse artificielle c’est que les herbes n’ont pas besoin d’entretien car le plastique est une matière imputrescible. Pour les nettoyer, il suffit de passer une éponge légèrement mouillée avec du savon ou de la lessive. Et pour le faire briller, on peut y passer un simple chiffon imbibé d’eau sur le gazon et le tout est joué. En outre, la pelouse artificielle peut assurer la sécurité des enfants amortissant par exemple les chutes. Cela grâce à l’épaisseur des herbes du gazon. La pelouse artificielle est un véritable tapis synthétique de grande taille. C’est le même gazon utilisé dans les stades de sport.

Garder son jardin toujours vert

La pelouse artificielle est fabriquée à partir d’une matière synthétique parfaitement résistante aux conditions extérieures. Ainsi, ce genre de gazon est idéal pour donner une charme à l’extérieure de la maison. Il est non seulement ultra moderne et très luxueux mais il offre égalementun espace convivial à son extérieur et un endroit de détente pour toute la famille.Comme les herbes d’une pelouse artificielle sont souples et tendres, c’est un véritable terrain de jeu pour les enfants et un lieu de divertissement pour les adultes. En effet, ils offrent de nouveaux looks s’accordant à tous les styles de décoration extérieure.

Comment se passe la pose d’une pelouse artificielle ?

La pose d’une pelouse artificielle est très simple à réaliser. Mais, il est quand même nécessaire de faire appel à un professionnel pour obtenir une pose de qualité. La première chose à faire est de préparer le terrain en effectuant la désherbation. Il faut enlever les cailloux afin d’obtenir une surface plane et propre. Une fois la préparation du terrain terminé, on peut coller la pelouse en périphérie. Ensuite, on applique un film géotextile.

On peut facilement installer la pelouse artificielle dans n’importe quel endroit comme on l’entend que ce soit dans le jardin, sur la terrasse ou encore sur une véranda.

© 2021 Immo Palast

Theme by Anders NorenUp ↑