Immo Palast

Blog personnel sur l'immobilier français

Catégorie : Assurance

Assurance prêt immobilier : quelles sont les informations importantes pour renégocier ?

L’assurance crédit immobilier représente parfois plus de 30 % du coût d’un crédit immobilier. Malgré tout, il est possible de changer d’assurance et profiter d’une couverture moins onéreuse. Cette action peut être réalisée au niveau même de la banque ou dans d’autres établissements bancaires. Cependant, quelques règles doivent être suivies pour y arriver.

Quelles sont les principales raisons incitant à changer et renégocier son assurance de prêt immobilier ?

Comme cité précédemment, l’assurance emprunteur peut représenter un coût important pour les emprunteurs. Au moment de contracter le prêt immobilier, il est parfois difficile pour les particuliers de tout savoir sur les aspects du crédit. De ce fait, ils sont contraints d’accepter les offres complémentaires induites par le contrat de crédit proposé par la banque. Malgré que celle-ci doive être tenue d’informer les emprunteurs sur leur droit de pouvoir choisir un assureur tiers, elle les incite à choisir leurs produits.

Désormais, il est donc important de savoir que les consommateurs ont des droits quant au changement d’assurance emprunteur en cours de prêt immobilier. Il leur reste cependant une solution pour y remédier, notamment la résiliation et la renégociation de l’assurance prêt immobilier. Cette option permet de bénéficier d’une couverture abordable pour les mêmes garanties et également d’être mieux assuré pour le même prix.

Les renseignements à tenir en compte pour changer d’assurance crédit immobilier

Selon la loi Hamon en 2015, l’assuré a le droit de résilier son contrat d’assurance emprunteur durant les 12 mois de sa première année de couverture. Cela est aussi possible chaque année à la date d’échéance du contrat. Selon la loi Lagarde sur la délégation d’assurance, l’emprunteur n’est plus obligé de souscrire à l’assurance groupe proposée par la banque et pouvant s’avérer onéreuse.

Désormais, il est possible de rechercher des contrats plus avantageux. Cependant, il faudra être astucieux pour renégocier l’assurance de prêt immobilier. Pour ce faire, il est idéal de définir ses besoins, de comparer les offres de plusieurs organismes concernant les tarifs de même que la qualité des garanties.

Renégocier son assurance crédit immobilier avec sa banque ou avec une nouvelle banque ?

Si l’on souhaite renégocier l’assurance de prêt immobilier à la même banque, il faudra tout d’abord trouver un contrat moins élevé. En général, une banque peut refuser les contrats dont les garanties sont équivalentes aux contrats qu’elles proposent. Dans le cas où un contrat est intéressant, il doit être validé par la banque même.

En cas de difficulté, il est toujours intéressant de demander l’aide d’un courtier qui saura repérer rapidement les offres les plus intéressantes selon les besoins et le profil de son client. Si la banque accepte le nouveau contrat, il est possible de résilier l’ancien contrat. Toutefois, l’accord du nouvel assureur est toujours utile avant la résiliation de l’ancien contrat pour éviter les mauvaises surprises.

Avec une toute nouvelle banque, il est possible de faire racheter son crédit immobilier. Avec un nouveau crédit, l’emprunteur peut établir une délégation d’assurance pour son crédit. Il s’agit d’une nouvelle offre de prêt. Concernant le rachat de crédit, il est conseillé de ne pas attendre pour réaliser les démarches. Toutefois, il vaut mieux être dans une situation stable pour pouvoir négocier et bénéficier des taux correspondants. Une fois l’offre signée, il n’y a qu’à attendre le déblocage des fonds.

Guide pratique sur l’assurance habitation

L’assurance habitation est une garantie qui vous protégera contre divers types de sinistre. Également appelée assurance incendie, elle couvre cependant bien plus que ce risque, d’où son autre appellation « assurance multirisque ». En souscrivant cette garantie, vous couvrez de nombreux risques encourus par votre bien immobilier Pays basque et les occupants.

Regroupant les garanties de dommages aux biens et les garanties de responsabilité, cette assurance présente de véritables intérêts. Il faut savoir que les risques peuvent varier selon le profil de l’occupant (propriétaire, locataire ou copropriétaire). D’ailleurs, chaque propriétaire et locataire est libre de sélectionner les garanties qui leur conviennent. Néanmoins, notez que ce sont les garanties relatives à la responsabilité qui sont les plus importantes. En effet, si certaines couvertures permettent d’assurer la responsabilité de la personne fautive, d’autres peuvent protéger les victimes.

Que couvre l’assurance multirisque habitation ?

Les garanties offertes par le contrat d’assurance habitation ont été pensées pour répondre à divers sinistres pouvant survenir dans la cadre de l’occupation de votre bien immobilier Pays basque. Il peut s’agir :

  • D’un dommage causé par un dégât des eaux ;
  • D’un dégât suite à un incendie, à une catastrophe naturelle, à une tempête ou à une grêle ;
  • D’un dommage engendré par un vol ;
  • De bris de vitres ou de dommages aux appareils électriques ;
  • De dommages causés aux voisins…

Une assurance obligatoire pour les locataires

C’est le statut de l’occupant qui détermine si souscrire une assurance multirisque habitation est obligatoire ou non. Si vous êtes locataire, il est impératif de contracter cette garantie, car vous serez responsable des dégâts qui pourraient survenir au bien immobilier Pays basque que vous occupez ainsi qu’aux voisins. Notez qu’il ne s’agit pas ici pour le locataire de déléguer sa responsabilité à son locataire. Ce dernier doit de ce fait fournir une justification de son assurance habitation pour avoir le droit de loger dans l’appartement.

Pour couvrir les risques de sinistres, vous pourrez souscrire une GRL ou Garantie des Risques Locatifs. Cette assurance vous protègera en cas d’incendie, de dégâts des eaux et d’explosion. Pour plus de garanties, vous pourrez contracter une clause de recours des voisins et des tiers. Bien qu’elle ne soit pas obligatoire, cette couvertureprotège les voisins en cas de dommages. Par ailleurs, à défaut d’adhésion à une assurance habitation, le propriétaire est en droit d’annuler le contrat et de rompre la location. Par contre, vous êtes libre de choisir votre assurance et le bailleur ne pourra vous imposer une assurance particulière.

Mais pas pour les propriétaires

Contrairement à un locataire qui est tenu de souscrire une assurance contre les risques locatifs, un propriétaire n’est pas obligé de contracter une garantie multirisque, qu’il soit occupant ou non. Évidemment, il ne serait pas indemnisé pour les dégradations de son logement s’il est reconnu responsable.

© 2020 Immo Palast

Theme by Anders NorenUp ↑